:: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth :: La tour des sorciers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Servitude & abus de pouvoir {Hass}

Invité
Invité
18.08.17 16:13
Invité
Samwell poussa un soupire. Il venait de sortir d’une dispute avec sa fiancée, Hazel, et un terrible mal de tête l’étreignit. Se massant la tempe avec deux de ses doigts, le Sorcier se laissa tomber avec lassitude sur son fauteuil au coussin moelleux. Hazel était toujours aussi épuisante avec lui. Et lui était toujours aussi désobligeant avec elle. C’était l’une des rares personnes à réussir à faire monter le ton chez le Chef des Sorciers, et autant dire que... ce n’était pas crédible. En effet, entre entendre un adulte hausser le ton et un enfant hausser le ton, il y avait toute une différence dans le respect que la personne imposait. Autant dire qu’Hazel s’était salement moquée à ce sujet au cours de la dispute, n’apaisant nullement Samwell, qui en était devenu rouge pivoine. Décidément. Que quelqu’un l’étrange, Samwell aurait ainsi la paix et pourrait choisir une fiancée bien plus agréable. Dans la mentalité mais aussi physiquement.
Peut-être est-ce son aversion pour la jeune femme, mais Samwell ne voyait pas en elle la beauté qu’elle pouvait représenter pour d’autres.

Le Sorcier à l’allure enfantine posa son regard sur son bureau. Lui qui aimait quand tout était propre et bien rangé, une montée de frustration monta rapidement en lui : son bureau était recouvert de papier en tout genre ! Des demandes pour des potions, des requêtes, des questions, des appels à l’aide pour X raisons qui, à dire vrai, n’intéressaient Samwell uniquement pour se faire bien voir auprès de la populace. Il avait aussi un certain nombre de mission à faire, autre que d’accomplir des actes pour la société d’Irianeth. Un fin sourire narquois s’afficha alors sur les lèvres rosées de l’enfant alors que lui vint une idée. Il était grand temps de déléguer ! Après tout, il avait un sorcier sous la main qu’il pouvait exploiter à sa guise.
Soudain revigoré, comme s’il avait reçu une dose d’adrénaline non négligeable, il prit quelque parchemins ainsi que deux gros bouquins avant de se diriger dans les appartements du dénommé Hass. Une créature somme toute hideuse qui avait su trouver, pour Samwell, un certain intérêt. Il était certain de pouvoir utiliser Hass à des fins ambitieuses. Après tout, tout le monde avait un prix, il saura trouver celui d’Hass pour le posséder tout entier.
Par respect, et surtout car contrairement à Loka, Samwell savait se montrer de bonne éducation, il s’annonça, prévenant donc de sa présence.

« Sorcier Hass, ici Samwell. Je me permet d’entrer dans tes... » Le terme « pot de chambre » lui vint à l’esprit mais préféra s’abstenir de commentaire. Samwell aimait la propreté, mais tout le monde n’était pas aussi maniaque que lui. « ... Appartements. » Samwell alla donc à la rencontre du sorcier Hass. Il garda un visage impassible et calme comme il avait l’habitude d’avoir, avant de reprendre la parole, n’aimant pas tellement faire attendre ses interlocuteurs – sauf quand il s’agissait de Loka. « T’habitues-tu à la vie sur Irianeth ? Bien différent de ton île je suppose. T’es-tu renseigné sur les différentes faunes et flores présents sur notre territoire ? Qui est désormais le tiens. » Cette apparente courtoisie, et cette fausse impression de s’enquérir des sentiments d’Hass concernant son nouveau territoire ainsi que ses connaissances, n’avaient pour but que d’amener le sujet de la visite de Samwell dans ses lieux. Ce qu’il s’empressa de communiquer, d’ailleurs. « J’ai une mission pour toi. Un inventaire. En effet il faudrait répertorier les plantes et autres substances utilisées pour les potions présentes dans tous les laboratoires des Sorciers, y comprit le mien. J’ai avec moi des livres pour t’aider à reconnaître lesdits objets si jamais. » Samwell montra donc les livres qu’il tenait d’une main, et le parchemin qu’il tenait de l’autre. Le parchemin était là pour être le fameux papier inventaire. L’inventaire avait plusieurs buts, dont celui de pouvoir contrôler ce que les sorciers avaient en leur possession, et ainsi éventuellement devoir donner des avertissements ou faire des saisis dans certain cas. Néanmoins, Samwell attendait la réaction d’Hass avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
18.08.17 21:33
Invité
Hass - DESCRIPTION - dans le RP avec Loka a écrit:
Hass était avant tout une créature ailée et conséquemment, il avait exigé une place dans les salles les plus hautes. Il avait également exigé que l'une des meurtrières soient détruite pour créer une arche assez grande pour qu'il puisse s'en servir comme entrée personnelle - ainsi il éviterait de devoir poser son regard sur l'enfant.

Le reste de son espace personnel était étrangement organisé. Une paillasse, une table de bois brute avec parchemins et grimoire et un âtre recouvert de suie noir. Il gardait toujours un petit feu à cet endroit, même en plein jour. C'était une trappe dans le sol qui permettait pour les autres mortels d'accéder à son repère.

Une odeur de cadavre en décomposition et de charogne impraignait la pierre: Hass ramenait souvent des carcasse d'animaux morts, les dépeçants là, avant de bruler dans le foyer leurs boyeux et de mettre de côté coeur, foie et autres organes dans un sceau de métal... pour un autre usage.

Hass restait souvent en ce lieu pour s'instruire par la lecture, mais sinon, il préférait de loin aller dehors, explorer le territoire, observer l'armée ainsi que les autres forces militaires de l'Empereur.

Hass était à son bureau à lire des documents. Ce n'était pas sa tasse de thé. Il était un être d'action, alors les études étaient peu pour lui. Il avait grandit dans un temple et les prêtres lui avaient enseigné beaucoup de chose ainsi qu'à contrôler sa magie. Donc, le côté académique lui était familier, mais ce n'était pas ce qu'il aimait ou qui le rejoignait le plus.

L'arrivé de l'enfant n'était pas plaisante, mais en même temps, Hass était prêt ... à l'écouter ? lui laisser sa chance ? Du moins, si l'Empereur le gardait à son service et l'avait nommé responsable, c'était sans doute parce qu'il avait quelques qualités ou talents.

Il lui fit face, l'écouta, il hoursa un sourcil devant sa demande. Faire l'inventaire des plantes et des ingrédients de potions que les sorciers - c'est-à-dire d'inventorier le placard de Hekalyn et de ... Samwell. Hass n'en avait pas et d'ailleurs, il ne comprenait pas l'intérêt de faire cela et si jamais cela aurait été pertinent, alors il lui semblait que c'était à chacun d'en faire l'inventaire - ils connaissaient après tout leur placard.

« Je vous remercie de cette confiance » Sa prononciation était un peu laborieuse et il était donc difficile de dire s'il était sarcastique ou non.

Il rejoignit le petit sorcier pour lui prendre ses livres et les parchemins. Il eu un regard dédaigneux en les regardant, mais les posa avec précaution sur sa table avec une certaine forme de respect (il ne les laissa pas tombé, ni les jeta avec désinvolture - il les posa avec attention pour ne pas qu'il s'abîme.).

« La pertinence parr contrre est ... quoi ? Pourquoi inventroré-inventr-inventor-rié, pardon, vos possessions ? Qui plus est parr un tiers ? Plus logique que chacun le fasse, non? »

Hass pencha la tête ce qui lui "cassa" un peu le cou à la manière d'un oiseau regardant une souris appétissante sur le sol. Dans le cas du sorcier par contre, son regard exprimait plutôt la curiosité et la perplexité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
02.11.17 13:20
Invité
Est-ce que Samwell avait une totale confiance en l’expertise d’Hass, le sorcier au physique douteux et à l’hygiène tout aussi douteuse ? Evidemment que non. En effet, lorsque l’être ailé était venu sur Irianeth pour ensuite devenir Sorcier, Samwell s’était automatiquement méfié. Non pas qu’il n’aimait pas les étrangers, ou les Pheryxians, simplement était-il naturellement méfiant envers toute personne pouvant lui faire barrage dans son désir de conquête et de grandeur. Hass avait semblé démontrer quelques caractéristiques pour être un Chef, ou du moins quelques envies, et bien que Samwell ne pouvait que comprendre l’envie de chacun de monter en grade, il ne pouvait vraisemblablement pas laisser sa place à un individu avec si peu de classe, et si peu de savoir concernant la langue.

« Je vous remercie de cette confiance » lui répondit-il dans un dialecte à mi chemin entre un râle gutturale et de la mastication répugnante. Samwell pouvait s’enorgueillir d’avoir une très bonne ouïe pour pouvoir comprendre Hass – à moins que ce ne soit que de la pure exagération du fait qu’il ne l’appréciait guère ? Samwell se savait peu apprécier alors il se doutait qu’Hass ne l’appréciait pas non plus, néanmoins il se garda bien de tenter d’interpréter le ton du sorcier ailé qui lui faisait face ; en effet du fait de sa mauvaise prononciation des mots, il est totalement impossible de savoir s’il était sincère. Néanmoins Samwell avait bien l’intention d’apprendre à reconnaître la nature du ton de la voix d’Hass à force de parler avec lui. Aussi Samwell ne fit aucun commentaire, puisque ce n’était pas véritablement de la confiance. Que cherchait-il à faire véritablement en lui donnant cette mission ? Puisque, bien évidemment, rien n’était pur et innocent, surtout quand il s’agissait du petit être adulte.
Hass s’avança pour prendre les livres et parchemin que Samwell lui prêtait avec générosité. Après tout, cela ne pouvait que lui servir – puis soudain le sorcier se demanda si Hass savait lire. La langue des Humanoïdes bien entendu, certainement savait-il lire sa propre langue mais peut-être pas la langue des Humanoïdes. Le Sorcier se demanda s’il devait lui poser la question, mais cela risquerait peut-être de le froisser. Et puis si la réponse était non, qui allait se dévouer pour lui apprendre à lire ? Samwell n’avait pas que ça à faire, mais en même temps, il ne pouvait pas laisser un de ses « sujets » illettrés.
Hass reprit la parole, cette fois pour poser une question. Cela arracha un sourire énigmatique à Samwell, qui mesura chacun de ses mots lorsqu’il lui répondit, nullement impressionné ni écœuré par le craquement du cou de l’oiseau grandeur nature.

« Toute personne peut se montrer malhonnête, surtout quand il s’agit de répertorier leur trouvaille, pour éviter de devoir partager. De ce fait, la pertinence de ce travail est justement le fait que ce soit un tiers qui répertorie, puisque ce tiers sera totalement neutre vis-à-vis des trouvailles de l’autre. Il n’y aura donc pas de problèmes. Pour ce qui est de répertorier mon propre laboratoire, c’est simplement pour pouvoir voir comment vous travailler. Si vous le faites bien, si vous avez une bonne méthode. Sachant que je sais exactement ce que j’ai dans mon laboratoire, cela me permettra de vous tester, en quelque sorte. N’y voyez pas là un manque de respect. Voyez-vous, en tant que chef, je me dois de voir si je peux compter sur mes Sorciers… » Bien entendu, Samwell ne dira pas que c’était aussi car il avait la flemme de faire le travail lui-même. Certes il savait ce qu’il avait dans son laboratoire, mais il détestait en faire le répertoire sur un papier de parchemin. Il avait déjà bien mieux à faire. « Aussi, voyez cela comme… un travail pédagogique. Si jamais vous ne comprenez pas un mot écrit ou que vous ne sachiez pas comment le prononcer, vous pouvez me le demander. Bien, à moins que vous n’ayez d’autres questions je vous attends dans mon laboratoire – qui me sert aussi de bureau – pour commencer. »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
12.11.17 21:06
Invité
HRP: oui c'est bon ^^

Hass hocha la tête sans parler davantage. Pendant un moment il avait presque envie de croire que ce miniature avait une quelconque valeur pour être le "chef", mais c'était toujours inconcevable pour l'hybride ailé qu'un rôle aussi important soit confié à un être qui ressemblait à un bébé / ou un enfant à tout de moins... Non... cela n'était pas crédible ni digne de représenter l'Empire. Il n'impressionnait pas physiquement.

Puis il se détourna de ce petit bonhomme pour regarder les livres. Il en ouvrit un et du bout de ses doigts, il tourna les pages et regarda le contenu afin de savoir de quoi il s'agissait et s'il était en mesure de comprendre. Il étudierait un peu cela avant d'aller jouer au script chez Samwell. En gros cela pouvait un peu ressembler aux tâches qu'il avait accompli dans le Temple où il avait grandit: le mettre en arrière, loin du public ou du peuple afin de faire oublier sa présence et son existence.

« Trrès bien. Je vais rregarrder et aller vous voirr quand je serrai à écrrirre ce que vous avviiez. »

C'était sa manière de garder un minimum d'autorité et de pouvoir que de remercier et de laisser Samwell prendre conger. Il choisirait à quel moment il irait jouer le script dans "son" bureau.


HRP: Je terminerai notre RP ici, j'ai un projet avec Hass et donc... je couperai là pour mon truc important XD Désolé mon lapin en sucre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth :: La tour des sorciers-
Sauter vers: