:: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth :: La grande Forteresse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pris la main dans le sac. (PV)

Invité
Invité
15.10.17 1:15
Invité
Aujourd'hui, le jeune apprentis-sorcier de Samwell parcourait le château, un sourire aux lèvres, comme à son habitude. Son maitre n'avait que peu de temps à lui consacrer en ce moment, ainsi il s'occupait comme il le pouvait. Il s'entrainait en autre à servir d'espion et à entrainer sa magie. Sa magie n'était pas particulièrement offensife, ainsi la meilleure façon de l'entrainer était d'espionner les habitants de la forteresse. Aujourd'hui le jeune homme portait des habits noires et blanc comme à son habitude. Il portait des gants blancs et marchait délicatement, si bien que le son de ses pas ne résonnait pas du tout sur le sol.

Il avait entendu parler d'un noble de la forteresse qui avait des choses a caché, peut-être même des idées de grandeur un peu trop grande. Voilà pourquoi il parcourait l'aile noble en surveillant ses arrières, pour être sur que personne ne le suive. Il était prudent, si jamais quelqu'un le prenait il pouvait dire adieu à son titre. Seulement il avait l'habitude et habituellement son sourire angélique et son air innocent lui évitait bien des ennuis.

Une fois devant la porte qu'il l'intéressait il fronça les sourcils, activant sa magie et regardant à travers la porte. Personne, pas même une servante. Il sourie et sortie un petit crochet de sa poche pour crocheter la porte. Ses sens magiques parcourant les pièces autours pour rester sur ses garder. Il sourie lorsqu'il sentit le loquet ce déverouiller. Il franchies rapidement la porte et ferma derrière lui. Il regarda autour de lui avec un sourire avant de commencer son inspection. Il ouvrait chaque tiroir, fouillait partout, pour trouver ce qu'il cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
18.10.17 0:37
Invité
Féline avait fait les chambres de plusieurs conseillers et autres membres de la noblesse et de la bourgeoisie du palais. D'autres jeunes filles avaient également travaillé avec elle. Elles avaient fait des aller et retour entre la blanchisserie et les chambres portant des pilles de draps et de couverture propre pour changer ceux des lits de tout le monde. Elles enlevaient les draps, puis mettaient les nouveaux avant de retourner dans la section des serviteurs pour laisser les draps sales aux blanchisseuses avant de recommencer pour une autre chambre.

Elles portaient tous un petit trousseau de clés pour ouvrir les portes. Elle tint sa pile de linge propre d'une main alors que de son autre main elle tourna la clé dans la serrure. Elle n'entendit pas de clic, mais elle ne portait pas vraiment attention, et puis c'était une habitude d'ouvrir avec la clé la porte. Elle ouvrit ensuite celle-ci et se glissa dans la chambre. Ses pieds de velours ne faisaient pas vraiment de bruit.

Elle referma machinalement la porte derrière elle, puis elle se tourna pour se retrouver dans la pièce face... à un jeune homme. Ola! Elle n'avait pas frappé par habitude. Personne ne restait dans sa chambre dans la journée - pour ne pas rester en présence des domestiques. Le premier réflexe de la léonine fut de considéré que l'individu était le seigneur à qui appartenait la chambre.

« Je vous demande de me pardonner. Je... j'aurai dû frapper. »

Elle risqua un coup d'oeil pour voir quelle carte elle devrait jouer. Pour le moment, elle se contentait de jouer celle de la jeune fille impressionnée pour un individu de plus haut rang qu'elle. Bien qu'il ne s'agissait pas d'un seigneur confirmer - après tout l'individu semblait avoir son âge - il n'en restait pas moins qu'il avait de bons vêtements et qu'il était dans une des chambres réservées à la noblesse.

Puis la petite fronça le nez et son front se plissa de perplexité. Depuis toute petite, elle fait les chambres et elle même si elle ne se mêlait pas directement avec la noblesse... elle avait déjà vu celui-ci. Mais pas ici. Elle jeta un rapide regard tout autour. En effet, ce n'était pas la chambre de "l'enfant" ou du jeune homme aujourd'hui devant elle.

Si son devoir était de servir et d'obéir, elle devait également garder le silence et préserver les secrets qu'elle pouvait découvrir dans ses fonctions. Cependant, dans ce cas-ci, sa loyauté devait d'abord aller à celui à qui était cette chambre et ce n'était pas au jeune homme devant elle. Elle se pinça les lèvres. Son visage n'exprima plus du tout de la contrition, mais plutôt le combat intérieur qu'elle menait, les réflexions et les analyses qu'elle faisait. Féline était assez intelligente pour ne pas être une simple servante.

Avouer qu'elle savait qu'il n'était pas d'affaire là était dangereux pour elle à courte terme, mais à long terme. Elle devait réfléchir vite. Elle réalisa alors que celui qui lui faisait face faisait de même. Par instinct, la tête de Féline se pencha légèrement et ses oreilles s'agitèrent. Elle choisit alors de briser le silence afin de ne pas perdre trop de temps et voir venir une autre servante.

« Que faisons nous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth :: La grande Forteresse-
Sauter vers: