:: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Admirez-moi ! (Elecia)

avatar
Abÿgäl Löth'Liebchen
Sous-chef des chevaliers d'Irianeth
Princesse impériale
Voir le profil de l'utilisateur
La princesse impériale avait passé plus d'un siècle dans la sécurité de la forteresse. Elle y avait été traitée en déesse. Elle avait également suivi des cours de magie puis de maniement d'arme, mais cela s'était toujours fait dans la sécurité et le confort de la forteresse. Cependant, malgré cela, la princesse avait mis le nez dehors et avait exploré la cité à ses pieds. Elle y avait toujours donné une impression d'autorité et de pouvoir. Les habitants n'osaient pas vraiment se frotter à une araignée, même hybride qui avait une telle prestance, puis rapidement son identité avait été murmuré sur son passage: la fille de l'empereur. Avec révérence, on s'écartait sur son chemin et on évitait son regard... inhabituel.

Abÿgäl considérait cette crainte et ce respect comme étant la normalité et donc elle ne faisait que s'avancer plus majestueusement dans les rues sans attarder son regard sur le petit peuple.

Maintenant qu'elle avait intégré l'ordre impérial, elle passait moins de temps à être la princesse royale au bras de son père et plus de temps en uniforme à offrir l'honneur au petit peuple d'admirer la force armée de l'empire. Que le peuple voit le symbole et cherche à en faire partie, envoyer leur fils et leur fille servir et mourir pour la gloire de l'empire.

Fanatique ? C'était sans contredit la personne la plus loyale et la plus fervente et chaque geste et décision qu'elle prenait était pour l'honneur de son père et de l'empire.

Abÿgäl franchit la porte d'une taverne. C'était un endroit propre et respectable. La fille de l'Empereur n'irait quand même pas dans un lieu immonde et douteux. Il lui arrivait parfois, bien que rarement de se mêler à la populace. On lui offrit une table dans un coin tranquille où elle pouvait tout voir et dominer de sa stature alors que quelques rats locaux fuyaient sa présence et que les autres choisirent plutôt de se tenir tranquille ne voulant pas attirer sur eux sa désapprobation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elecia
Chevalier d'Irianeth
Voir le profil de l'utilisateur
06.10.17 17:49
Depuis combien de temps la jeune femme mauve était-elle devenue chevalier d'Irianeth? quelques mois? Peut-être un peu plus. Pourtant, comparer aux autres chevalier qui était crains et respecter, elle, peu de personne ne la regardait pas avec un petit sourire moqueur et franchement qui pouvait leur en vouloir? Même dans son armure de l'ordre elle paraissait faible et fragile, ce qu'elle était au fond. Si bien qu'elle restait le plus souvent dans sa chambre, à tester divers potions ou à s'entrainer à l'arc quand la nuit était tombée, lorsque les courts d'entrainements étaient vide. Si quelqu'un avait prit la peine de la regarder, il aurait été étonné de voir la totalité de ses flèches de figer en plein centre de la cible. Ce talent lui avait permis de rester dans l'ordre, malgré son incapacité à ce battre avec une lame. ça et ses puissants pouvoirs de soin ainsi que sa maitrise du vent.

Aujourd'hui elle avait fait une exception. Elle avait maladroitement mit son armure, qu'elle trouvait inconfortable au possible et apporter avec elle son arc et ses flèches. Ses cheveux étaient détaché dans son dos, elle n'allait pas se battre, pourquoi voudrait elle les attacher? Avant de sortir, elle prit quelques secondes pour s'admirer dans le miroir d'argent de sa chambre. Elle était plutôt jolie, même dans cette armure. Dans des habits adapter elle pourrait presque avoir l'air d'une grande dame.

Après cette réflexion, elle prit la direction de la sortie pour se diriger vers la sortie. Elle essayait de faire fit des regards qui se posait sur elle alors qu'elle marchait. Des regards étonné de voir une si petite femme frêle porter l'armure de l'élite de l'armé impérial. Elle finit par s'arrêter devant une taverne du lieu. Elle soupira avant d'entrer, ça ne pourrait sûrement pas lui faire de mal d'entrer ici. Elle franchit donc la porte.

L'intérieur était propre et des voix étouffé résonnait à travers le bâtiment. Elle fit rapidement le tour de la salle et son coeur arrêta presque de battre lorsqu'elle reconnu la princesse héritière. Il choisit une table un peu plus loin d'elle en essayant de ne pas la regarder, priant pour ne pas qu'elle soit vue. Elle n'avait aucunement envie d'être rabaissé en public, encore une fois...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abÿgäl Löth'Liebchen
Sous-chef des chevaliers d'Irianeth
Princesse impériale
Voir le profil de l'utilisateur
Abÿgäl se fit servir du vin de la réserve de l'établissement, elle ne buvait certainement pas la bière d'épinette que les roturiers acceptaient de consommer. Elle croisa ses jambes sur la table comme si elle n'avait pas de class, mais malgré cette allure de fonds de ruelle, Abÿgäl gardait une allure digne et noble. En fait cette position indiquait tout simplement qu'elle était à son aise, mais qu'elle avait l'autorité pour faire ce qu'elle voulait.

Sa tunique noire et d'argent avec l'Emblème de l'empire semblait avoir été conçue pour elle - ce qui était quand même le cas. L'ensemble lui moulait le corps dévoilant sa musculature, ses courbes, mais également le venin de son rang et de son sang.

Elle vit facilement la femme à la peau violette entrée. Ce n'était pas seulement sa peau qui attira le regard aranéides d'Abÿgäl, mais la tunique qu'elle portait. Elle la portait bien, mais cela pourrait être nettement amélioré. C'était une nouvelle membre de l'ordre. Elle manquait d'assurance, et son maniement de l'épée laissait à désirer. Abÿgäl ne lui aurait pas permise d'entrer dans l'ordre avant un sérieux entraînement, cependant, il fallait reconnaître que sa magie lui octroyait une place sans faute.

Abÿgäl avait elle-même dû s'entraîner longuement pour atteindre la moyenne avec son épée. Donc, elle n'avait rien contre la femme, Elecia... mais jugeait que celle-ci avait besoin de s'entraîner tout simplement. Elle vida sa coupe de vin et fit signe à une servante de la taverne.

Elle remplit de nouveau la coupe. Abÿgäl en profita pour lui demander d'aller porter un message à Elecia - l'autre femme portant les couleurs de l'ordre. Avec un hochement de tête, la serveuse se rendit à la table où était Elecia et lui parla discrètement.

« La Dame de votre ordre vous invite à sa table. C'est le message qu'elle m'a demandé de vous transmettre. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elecia
Chevalier d'Irianeth
Voir le profil de l'utilisateur
07.10.17 22:30
La jeune femme mauve savourait doucement la coupe de vin que la serveuse venait de lui apporter, fermant les yeux de plaisir en savourant le gout et la texture de ce vin qui était excellent. Probablement qu'on lui avait apporté cette bouteille à cause de son uniforme. On ne servait pas n'importe quoi à un chevalier d'Irianeth. Malgré tout elle était gêner par la façon dont la serveuse s'inclinait devant elle. Elle ne ce jugait pas supérieur aux autres autour d'elle, même si elle était sûr que son titre lui apportait un certain avantage. Dans ses pensées elle sursauta légèrement en entendant la vois de la serveuse qui c'était pencher vers elle. Quoi? Elle voulait la voir? Maintenant?

Elle déglutit et hocha lentement la tête. Elle ne savait pas pourquoi la princesse impériale voulait lui parler ici et maintenant, mais un frisson de terreur la parcouru. Elle n'en avait pas envie et si jamais elle aurait pus elle aurait disparue à travers le plancher pour se sauver, mais elle n'avait pas se pouvoir. Puis malgré son titre de princesse elle restait une soeur d'arme... La nouvelle recrue devrait bien apprendre à la connaitre un jour.

Elle se leva donc et s'avança lentement, la tête baiser et cacher derrière un rideaux de cheveux verts. Elle prit place devant la femme araigner en frisonnant. Elle gardait les yeux baisé sur ses mains qui étaient serrer contre ses cuisses. Elle semblait fragile et la jeune princesse remarqua surement qu'elle ne portait pas son épée sur elle. Seul son arc était appuyé contre elle et une dizaine de flèche était rangé dans un carquois qu'elle gardait aussi près d'elle.

Vous.... vous voulez me voir princesse?...

Elle avait dit cette simple phrase d'une petite voix gêner. Elle leva doucement la tête en regardant la réaction de sa soeur d'arme à travers ses cheveux. Elle espérait secrètement que leur ''rencontre'' soit courte et surtout... qu'elle ne soit pas punie.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abÿgäl Löth'Liebchen
Sous-chef des chevaliers d'Irianeth
Princesse impériale
Voir le profil de l'utilisateur
Abÿgäl attendait sans faire montre qu'elle attendait quelque chose ou quelqu'un. Elle continua de profiter de la soirée, de son poste d'observation et de soutenir tous les regards qui osaient se tourner vers elle - à moins que cela soit être qui dévisageait les clients de l'établissement. Ses yeux complètement noirs et luisants avaient de quoi rendre mal à l'aise même le plus courageux de ces individus.

Lorsque sa soeur d'arme vint la rejoindre, Abÿgäl fut un peu désappointée. Il y avait beaucoup de raison pour cela. La plus évidente était que l'hybride avait choisi la pire place autour de la table. Elle tournait dos à la salle premièrement, en plus de lui couper la vue. Mais sinon, sa timidité, sa soumission évidente et sa crainte était palpable. Pas besoin d'être empathique pour réaliser que celle-ci avait un comportement honteux pour pour l'uniforme qu'elle portait.

Elle lui fit un geste discret mais direct pour lui indiquer de changer de place et de venir s'asseoir à sa gauche afin de prendre une position adéquate: dos à l'autre mur de l'angle où était la table, pouvant ainsi faire face à la salle. Après quoi, Abÿgäl déposa ses pieds au sol afin de prendre une posture noble.

« Fais honneur à l'uniforme que tu portes. On croirait voir une jeune fille soumise et vulnérable. Tu fais partie de l'élite, non pas seulement sociale, mais militaire également. »

Abÿgäl parla d'une voix un peu sèche et rude, mais sur un ton bas afin de ne pas être entendu d'oreilles indiscrètes.

« Tiens toi droite, roule les épaules en arrière et relève la tête et le regard. Regarde la salle. »

La princesse impériale but du vin comme si de rien n'était. Elle poursuivit ensuite d'une voix beaucoup plus amicale.

« Si je t'ai invité à ma table, c'est dans le but tout simplement de fraterniser. Tu viens de te joindre à notre ordre récemment et donc, je crois qu'il est normal qu'en tant que soeur d'arme j'ouvre la conversation. Bien que je sois princesse et fille de l'Empereur, mon titre lorsque je porte cette armure est avant tout celui de chevalier. Appelles moi donc Abÿgäl. Tu es Elecia, non? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elecia
Chevalier d'Irianeth
Voir le profil de l'utilisateur
12.10.17 18:56
Lorsque la jeune femme posa ses fesses sur la chaise devant Aby, elle leva légèrement le regard vers elle pour voir voir le désarroi dans son regard et la voir lui faire signe de changer de place. Elle hocha légèrement la tête et obéis en silence, prenant délicatement place à ses cotées, ne comprenant pas pourquoi elle souhaitait ce changement de place. Seulement Elecia n'était pas du genre à poser des questions lorsqu'on lui donnait des ordres. Ce n'était pas tellement un ordre, mais elle avait l'habitude de s'écraser devant les autres, pour être sûr de ne pas recevoir des coups ou encore des insultes de la part des autres. Ce n'était plus arriver depuis qu'elle était devenue chevalier, mais la peur et la crainte l'avait marqué au fer rouge.

Elle se mordit les lèvres et sentis sa poitrine ce comprimer alors que le ton rude et froid de sa soeur d'arme la transperça avec la violence d'un couperait. Elle hocha cependant doucement la tête et tenta, tant bien que mal, de prendre la même posture que la femme araignée. C'était maladroit et la tension de son corp était palpable, cependant elle avait plus fier allure que quelques instants plutôt. Elle porta doucement la sa coupe à ses lèvres pour en prendre quelques gorgées, histoire de ce donné de courage.

Oui je suis Elecia, princes.... je veux dire, Abygal. Je suis devenue chevalier il y a quelques temps et je sert dans l'ordre comme soigneuse et archère...

Sa voix n'était certainement pas très assuré, mais elle n'était pas tremblante, c'était déjà sa. Elle songea, en regardant sa consoeur de la tête on pied qu'elle en avait de la chance. Elle étati magnifique, digne et noble. Une vrai fille de l'empereur qui devait reprendre la peur sur le champ de bataille... ce qu'elle donnerait pour être comme elle. La seule chose qui le faisait tiquer, était les deux billes noires qu'avait sa soeur d'arme à la place de ses yeux. Elle était bien une araignée, aucun doute la dessus. Elle passa discrètement une main sur l'un de ses bras pour songer qu'elle aurait bien aimer avoir les attribues de son père. Une carapace qui la protégerait... au lieu de cette peau mauve et douce, qui était des plus fragiles.

Vous.... vous servez a quoi dans l'ordre?.... Non non pas... enfin je veux dire... vous devez avoir plein de qualité... mais, est-ce que vous avez des pouvoirs utiles ou quelques choses du... enfin... du genre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abÿgäl Löth'Liebchen
Sous-chef des chevaliers d'Irianeth
Princesse impériale
Voir le profil de l'utilisateur
Abÿgäl lança un regard aigü et chargé à Elecia pour cette question des plus maladroite. L'hybride araignée n'était pas en colère ou dédaigneuse, seulement elle trouva cette jeune personne très... mal éduquée. Elle ne pouvait pas la laisser être ce qu'elle était au risque qu'elle fourche encore en parole, mais devant quelqu'un de plus dangereux ou du moins de plus sensible à l'étiquette.

« Il serait plus courtois de demander d'une manière moins direct. La prochaine fois que tu rencontres quelqu'un, la manière convenable... en fait, je crois qu'il n'y a pas de bonne manière de le dire, mais vous servez à quoi est vraiment... très pauvre, ne recommence pas. À la limite si tu veux être directe, je te conseille de demander le rôle de la personnage, et tu pourrais même dire rôle principal. Ainsi tu ne réduis pas ton interlocuteur à une seule chose. Ce qui est... grossier. »

Abÿgäl ne prenait pas la peine de prendre de gant blanc pour protéger cette jeune personne. Elle la laissa avaler cette nouvelle réprimande qu'Abÿ voyait d'avantage comme un conseil.

« Je suis chevalier. J'ai pour atout mon intelligence, mes capacités de stratège et ma magie, en plus de savoir manier l'épée. Je sers mon père avec loyauté et dévotion et la meilleure manière de le servir n'est-il pas d'intégrer son ordre d'élite pour pouvoir aller chez les humains et les tuer tous jusqu'au dernier ? »

Là encore son regard noir se posa sur l'hybride violette pour voir sa réaction. Elle la voyait actuellement faible et c'était dangereux. Elle ne semblait pas avoir de force de caractère et contre un ennemi cela pouvait être fatal. Elle pourrait perdre ses moyens ou se soumettre à eux, comme elle se soumettait ici.

« Je sais que tu es chevalier, mais ... tu sembles venir d'un milieu ... disons sans t'insulter, inférieure, née pour servir, alors qu'un chevalier est un individu de haut rang, membre de la noblesse presque, qui a un statut et autorité... Pourquoi as-tu voulu rejoindre l'ordre si tu n'aimes pas briller ? »

Pour montrer qu'elle n'était pas aussi dure qu'elle le laissait paraître, Abÿgäl lui fit un sourire presque chaleureux, du moins amical et posa une de ses mains grises sur celle douce et fraiche d'Elecia. Elle ajouta sur le ton de la confidence et du secret:

« Aimerais-tu devenir une femme forte, porter avec fierté cette armure et appartenir autant de corps que d'âme à l'ordre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth-
Sauter vers: