:: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth :: La forêt-noire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’heure du repas devient l’heure d’une rencontre

avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
17.08.17 21:21

Aujourd’hui, c’était jour de repos pour l’entrainement collectif. Comme je n’étais pas du genre à paresser, j’avais décidé de passer la matinée à m’entrainer par moi-même. Ce n’est qu’après trois longues heures que Karthanos me fit comprendre qu’il avait faim. Voulant joindre l’utile à l’agréable, c’est avec une joie immense que nous nous envolions en direction de la forêt noire. Nous pourrions tous les deux chasser notre diner, ce qui serait un bon entrainement pour nos prochaines missions.

Pour la plupart des gens, la forêt noire était un véritable cauchemar. De grands arbres s’entrecroisaient, empêchant la visibilité rendue au sol. Ils avaient des mètres et des mètres de hauts, et ils avaient la largeur des barques que nous trouvons près des plages. La densité de la forêt la rendait également plus froide et plus effrayante. Très peu de gens osaient s’y aventurer s’ils n’y étaient pas nés, puisque beaucoup en avaient très peur, va savoir pourquoi.

Pourtant, j’adorais cet endroit, et Kartha aussi d’ailleurs. J’utilisais son côté sordide pour entrainer ma capacité à me déplacer, à réfléchir et à être stratégique. Depuis environ 20 ans maintenant, il m’arrivait au moins une fois par changement de lune de m’y rendre et d’y passer la nuit. Je me donnais comme objectif de survivre, simplement, pour une nuit dans cet endroit. Petit à petit, mes objectifs grandissaient, je devais m’orienter, je devais arriver à sortir par moi-même, etc.

Il ne nous fallut pas beaucoup de temps pour nous rendre à la forêt. Thanos avait tellement faim qu’il avait volé le plus rapidement possible. Je m’étais bien accrochée et avait profité de cette petite course pour parfaire mes habiletés au vol. Après tout, lors de mission, il pouvait arriver souvent que nous ayions à voler aussi rapidement, et pas seulement pour battre en retraite. Nous étions donc en train de survoler la forêt, observant ce qui nous entourait, cherchant ce que nous allions bien pouvoir manger.

C’est à ce moment qu’un mouvement attira notre attention à tous les deux…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hass
Sorcier impérial
Voir le profil de l'utilisateur
18.08.17 20:32
Hass aimait explorer l'île d'Irianeth : il n'était pas originaire d'ici. Il n'était pas là depuis longtemps, alors tout était nouveau et différent.

Il était donc normal et logique de rencontrer un peu partout : Hass n'était pas du genre à faire des potions ou à créer des formules magiques étranges entre quatre murs, sans fenêtre à la lueur sombre de bougie. Il passait beaucoup de temps - en fait tout son temps - dehors, à parcourir Irianeth sous sa forme bestiale, chassant sa nourriture ou pratiquant sa magie. Il ne rentrait que pour dormir et s'instruire un peu de façon plus... traditionnel.

Hass survolait la forêt noire - il avait eu la visite de... l'enfant et il avait besoin de ce changer les idées. Par ailleurs, sans doute de par la tâche idiote qu'il lui avait donné s'était orienté vers cette étendue de verdure, ou alors, est-ce pour trouver un gibier intéressant.

Toujours est-il qu'il avait abandonné ses vêtements dans son antre, puis il avait plongé dans le vide, laissant son corps se recouvrir de plumes noires, son visage se déforma pour faire pousser un bec crochu, alors que ses bras et jambes s'adaptèrent à sa nouvelle condition. Le vautour qu'il était devenu avait la taille d'un humanoïde (soit une taille monstrueuse pour un animal normal).

Sous son apparence animal, les sens magiques ne permet qu'une identification partielle (une créature magique aux origines inconnues).

Hass planait donc dans le ciel au-dessus de la forêt noire, l'esprit vide.

hj.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
05.09.17 23:27
J’ignorais totalement de quel genre de créature il s’agissait, mais elle était gigantesque. On aurait dit une sorte d’oiseau, comme un vautour, mais presque aussi grand qu’un humanoide. L’animal était complètement noir, avec un bec crochu et des serres aiguisé comme un oiseau de proie. Il n’en fallu pas plus à Thanos pour vouloir en faire sa proie. Du poulet, c’était du poulet peu importe sa couleur ou sa grosseur. Alors que l’animal planait non loin de nous, THanos me fit comprendre qu’il le voulait comme gouter. Cela me fit rire à gorge déployée.

** Il n’y a que toi pour vouloir t’attaquer à une sorte d’animal qui nous est inconnu. Allons y alors, mais tu m’en gardes un morceau!!**

Étant donné la grosseur de l’oiseau, Thanos accepta de partager avec moi. Je savais bien que même si notre proie avait été plus petite, il aurait accepté de m’en donner une part. Il voulait simplement se donner des grands airs de dragon indépendant et égoiste; mais je savais bien que ce n’était pas le cas. Nous nous connaissions depuis trop longtemps et nous étions trop fusionnel pour cela. Je n’avais pas peur de mon dragon, je le respectais et pour cela, il me respectait aussi. Nous formions une excellente équipe et c’est ainsi que nous avons passé à l’attaque.

Karthanos changea de direction d'un grand coup d'aile; notre proie se situant vers notre droite. Il accéléra ensuite sa vitesse afin de s'approcher d'elle et tenter de la prendre par surprise. Il voulait lui faire peur, suffisamment pour la déconcertée et ainsi pouvoir la blesser et l'immobiliser au sol. Une fois sur la terre ferme, c'est moi qui s'occuperait de l'achever et de la préparer. Kartha n'était pas fine bouche, mais moi si et je détestais me nourrir si je ne préparais pas la proie à mon gout à moi. Je prenais donc les parties que je préférais et laissait le reste à mon dragon. Heureusement, nos gouts différaient en la matière donc nous nous disputions jamais à ce sujet là.

Nous étions donc presque sur notre proie, salivant d'avance sur le repas qui nous attendait...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hass
Sorcier impérial
Voir le profil de l'utilisateur
09.09.17 10:10
Hass plânait. Faire l'inventaire des plantes et des ingrédients de Samwell celui-ci le prenait pour quoi? Une secrétaire? Il était un puissant sorcière! Il était même plus vieux que ce bambin! Pire il pourrait bruler cette tour abjecte pour lui apprendre où était sa place dans la hiérarchie naturelle.

Ses sens magiques l'avertir cependant d'un changement dans l'air. Une ombre s'approchait de lui. Il abaissa une de ses ailes ce qui le fait soudainement s'éloigner de la menace en un changement de cap rapide. Étant né avec des ailes et connaissant son pouvoir depuis plusieurs decennie, Hass était un oiseau agile et rapide.

Cependant, malgré sa propre taille imposante, la créature qui l'avait pris en chasse était plus grosse et plus agressif qu'il ne le pensait. Habituellement les animaux l'évitaient. Sans doute l'odeur de viande pourri qui se dégageait de son bec, ou encore le sang et les entrailles prient dans ses griffes. Ou peut-être juste son allure générale ou son aura de prédateur.

Bref, pendant un moment Hass se fit poursuivre et il évita habilement de se retrouver à porter de marchoire et de griffes de l'autre carnivore. Le sorcier commença cependant à se lasser de ce jeu. Sous son apparence d'oiseau il lui était cependant plus difficile d'utiliser ses pouvoirs surtout en situation à risque.

Il songea alors à se poser pour reprendre sa véritable apparence et à attaquer cet créature pour le faire rôtir. Cependant, l'animal était trop proche, il lui faudrait d'abord semer. À tire d'aile cela n'était pas vraiment possible. Alors Hass préconisa plutôt une descende en piqué vers les arbres de la forêt.

Même s'il n'aimait pas l'idée Hass pourrait utiliser le couvert des arbres pour ralentir la chose afin de pouvoir reprendre sa forme et faire face à son ennemi. Il sentit les branche fouetter ses plumes, mais il attérit en catastrophe et son corps se métamorphosa. Alors que ses plumes disparaissait, que son visage reprennait son apparence habituel, bref Hass reprenait sa laideur humanoïde (ou plutôt d'insecte géant avec des cornes et des ailes), il se tourna pour faire face à son assaillant.

Hass ne portait aucun vêtement, son pouvoir ne permettait pas dans transmuter les objets, il lui restait encore quelques plumes sur le corps, alors qu'il leva sa main et y fit briller une petite sphère de feu, prêt au combat si la créature ailée osait poursuivre sa traque.


MP Kilian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
19.09.17 22:27
La créature nous avait remarqué et tentait de s'enfuir, elle avait bifurqué de sa destination initiale afin de se sauver de nous. L'idée que sa proie veuille survivre fit saliver Karthanos, il adorait jouer avec sa nourriture et l'idée de poursuivre sa proie l'excitait davantage. Il le poursuivit donc malgré le changement de cap, redoublant d'ardeur. La créature fonca alors droit dans la forêt, piquant en direction des arbres. Sans doute voulait-elle tenter de nous semer, ce qui était assez intelligent de la part d'un oiseau.

Karthanos avait beaucoup trop faim pour abandonner et descendit lui aussi en piqué vers la forêt. La chute fut brutale lorsque nous sommes arrivés à la hauteur des arbres, mais Karthanos évita le pire. Une fois au sol, je m'empressa de suivre la trace de la créature, qui avait atterri un peu avant nous. Comme elle était plus petite que Kartha, elle s'était rendue plus loin que nous et devait s'être caché dans les arbres. Étant donné qu'il s'agissait d'un oiseau, c'était du moins l'option la plus plausible qui me venait à l'esprit.

Alors que nous avancions vers là où notre proie était tombée, nous sommes tombés face à face avec un être étrange. Il s'agissait d'un insecte géant avec des cornes et des ailes. Il s'était tourné vers nous, prêt à nous attaquer. Je compris rapidement qu'il s'agissait de la proie que nous pourchassions dans le ciel. Il ne portait aucun vêtement et quelques plumes recouvraient encore son corps. Ce dernier détail finit par me convaincre qu'il s'agissait bel et bien de la créature que nous avions traqué pour en faire notre repas.

Apparemment, il ne s'agissait pas d'un simple oiseau, puisqu'il venait de se transformer en être humanoide insecte. Qui plus est, il était doté de pouvoir magique, une boule de feu apparaissait maintenant dans sa main. Il était prêt à se défendre, malheureusement, étant donné sa nature humanoide insecte et ses pouvoirs magiques, Karthanos n'en voulait plus et moi encore moins. Je m'avanca prudemment en direction de la créature, les mains en l'air. S'il était magique, il devait être sous les ordres de l'empereur.

- Je m'appelle Zanae, je fais partie de l'ordre des seccyeths de l'empereur et lui, c'est Karthanos. Qui es-tu, être magique?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hass
Sorcier impérial
Voir le profil de l'utilisateur
24.09.17 22:27
Le sorcier qui était de nature un peu sauvage, colérique et teigneux, toisait la femme et son dragon. Il s'était assez instruit sur le monde (l'Empire noir) pour savoir qu'il avait affaire à une dompteuse de dragon, possiblement une guerrière. Mais cela ne l'empêchait pas de ne pas avoir apprécier la petite poursuite menace.

Il se renfrogna davantage, plissan les traits de son visage tout en gardant son feu brillant et brulant entre eux. Cependant, il devait reconnaître que la créature humanoide devant lui faisait preuve d'un certain respect à son endroit maintenant qu'elle... non finalement, elle ne savait pas qui il était mais au moins avait-elle une petite révérence quand même.

« Je suis Hass, Sorcière de l'Empereur Haästrial. » Ses paroles sonnèrent un peu comme un couassement. Sa bouche claqua aussi comme s'il l'avait refermé trop vite. Il secoua sa tête pour faire passer l'onde et reprendre un peu plus une manière de bipède.

« Je viens souvent dans le ciel sous ma forme bestiale tâche de t'en souvenir... »

En dehors de cela, Hass était repoussant et autoritaire. Par contre, il ne pouvait nier son intérêt pour la femelle devant lui. C'était une jolie femelle. Mais Hass ne devait pas perdre la direction de leur entretien.

« Est-ce ton terrain de chasse préféré ? Je chasse souvent et mieux vaudrait s'éviter lors de ses occasions. » Non pas qu'il allait se priver d'aller à un endroit où à un autre parce que quelqu'un y était. Mais si elle chassait souvent ici avec sond dragon il ferait plus attention car son prédateur pourrait bien un jour le mordre.

Hass perçut qu'il n'y avait plus de menace et referma sa main sur les flammes qui disparurent.


MP Kilian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
03.10.17 22:09
L'être magique devant nous me toisait du regard, mais je ne pouvais lui en vouloir. Après tout, nous venions, Kartha et moi, de tenter de faire de lui notre repas. Renfrogné, il avait gardé sa boule de feu dans sa main, toujours prêt à attaquer au besoin. Encore une fois, je ne pouvais pas le blâmer. C'est pour cela que je me suis présentée à lui et que je lui ai présenté mon dragon avant de lui demander qui il était.  Ce n'est qu'ensuite qu'il sembla comprendre que je n'étais plus une menace.

Il se présenta comme étant un sorcier au service de l'empereur du nom de Hass. Ses paroles sonnaient comme un croassement de corbeau, signe de son appartenance à la race des pheryxians. il ne semblait toutefois pas posséder de sang humanoide, du moins si c'était le cas, ce n'était qu'en infime quantité. Étant moi-même en partie pherixyan et en partie humanoide, je devais reconnaitre que je ressemblais davantage à une humanoide qu'une pheryxian, surtout comparé à ce dernier.

Il rajouta qu'il venait souvent sous forme animal pour voler dans le ciel et que je devrais m'en souvenir à l'avenir. Sur le coup, je fus tenté de lui dire ma facon de penser. Son ton autoritaire me fit hérisser les plumes, je détestais me faire parler de cette façon, je n'avais d'ordres à recevoir de personnes mise à part l'empereur lui-même et mon père. Mais je garda mon calme, préférant ignorer son ton impétueux, cela ne servirait à rien de m'emporter contre un des sorciers d'Haastrial.

Le sorcier continua d'ailleurs en me demandant si c'était mon terrain de chasse favori, car lui-même venait souvent chasser dans cette forêt et qu'il valait mieux ne pas se croiser dans ces moments-là. Non mais pour qui la prenait-elle? Maintenant qu'elle savait qu'il n'était pas qu'une simple bestiole ailée, elle ne le prendrait plus comme proie et Karthanos non plus d'ailleurs.... Je respira lentement afin de garder mon sang froid et rester polie malgré son manque flagrant de qualité sociale. Au moins, il comprit que le danger était écarté, car il éteignit les flammes qu'il avait gardé dans sa main depuis le début.


- Ne t'en fait pas, sorcier. Maintenant que nous savons qui tu es, nous ne te chasserons plus. Nous sommes fidèles à l'empereur et ne prenons jamais ses soldats comme proie, à moins qu'il ne nous l'ordonne... Mais pour te répondre, oui, ils nous arrivent fréquemment de venir dans cette forêt, que ce soit pour chasser ou autre. Mais tu n'as plus rien à craindre de nous désormais.


Maintenant que c'était dit, ils allaient pouvoir passer à autre chose. Après tout, nous étions venus chasser et nous n'avions désormais plus de proie à dévorer. Il nous faudrait donc trouver autre chose à nous mettre sous la dent ou trouver autre chose à faire. Après un court moment, je m'adressa de nouveau au sorcier.

- Étais-tu en train de chasser également? Nous pouvons te laisser la place si tu le souhaite, ou encore nous pouvons chasser ensemble si tu le souhaite. Ainsi, nous éviterons tout problème ultérieur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hass
Sorcier impérial
Voir le profil de l'utilisateur
05.10.17 17:07
Hass agita ses ailes tout en continuant de dévisager la femelle. Hass n'avait jamais beaucoup socialisé ni eu beaucoup d'ami. En fait, son sang mêlé l'avait isolé et mit à l'écart de la société où il avait grandi. Malgré ses aptitudes magiques, on n'avait pas voulu de lui. Il s'était retrouvé misérable et il était un petit peu devenu... sauvage, mauvais, taigneux, tuant et mangeant de la chaire crue... ne se nettoyant pas vraiment les plumes.

Puis il avait quitté son île pour Irianeth pour se mettre au service de l'Empereur dans l'espoir de monter les échelons dans une société et ainsi devenir quelqu'un d'important et de puissant et être en mesure d'écraser les gens de son clan.

Il fit claquer sa langue tout en écoutant la réaction outrée de la femelle. Elle s'attandait à quoi d'autre? Malgré tout, si elle servait l'Empereur, il devrait peut-être faire preuve... d'un légère égard à son endroit. Il écarta les bras et ouvrit ses ailes avant de s'incliner légèrement. C'était ambivalant comme geste: était-ce dédaigneux? mesquin? ou sincère? peut-être un peu de tout cela.

« Si c'est votre terrain de chasse, je vous le laisse, c'était une de mes premières escapades dans cette forêt. Je peux chercher mon diner ailleurs. Je ne chercha pas à me disputer pour un simple morceau de viande, un animal en vaut bien un autre.

Mais aujourd'hui je ne chassais pas. J'explorais l'île. Je ne suis pas ici depuis longtemps et je te pardonne donc ton ignorance à mon égard. Désormais nous nous connaissons et ce genre de situation ne devrais plus se reproduire. »


Hass eut un geste négligeant de la main, comme pour indiquer que le quiproquo était un problème sans importance et sans valeur.

« Je sais peu de chose sur les Seccyeth. Accepterais-tu de m'instruire ? M'expliquer ton ordre ? Par contre je sais que ton dragon à faim. Peut-être préfères-tu retourner chasser et que nous ayons une conversation à un autre moment ? »

Hass pour sa part n'était pas du tout indisposé par sa nudité...


MP Kilian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
12.10.17 21:05
Le sorcier agitait ses ailes tout en me dévisageant, ce qui me dérangeait un peu. On aurait dit qu'il n'avait jamais vu de pheryxian/humanoide de sa vie. A moins que ce ne soit de femmes? Ou de seccyeth, va savoir. Quoiqu'il en soit, je n'aimais pas particulièrement me faire dévisager de la sorte. Thanos le sentait et il grognait légèrement, se demandant s'il devait réagir et tuer l'être qui se tenait devant lui. Je le calma mentalement, il ne valait mieux pas blesser un des sorcier d'Haastrial, il devait en avoir besoin. Thanos se calma aussitôt, même s'il aurait préféré le manger, j'en étais certaine.

Alors que je lui disais qu'il n'avait plus rien à craindre de nous, il ouvrit ses ailes en s'inclinant légèrement. De dédain, de mesquinerie ou de sincérité, je ne saurais dire et je m'en foutais un peu. Il nous adressa la parole, nous expliquant qu'il nous laissait la place, ce n'était que l'une de ses premières escapades dans la forêt et il pouvait manger ailleurs. Il ne souhaitait pas se disputer pour si peu, un animal ou un autre ne faisait aucune différence pour lui. Et bien, cela m'étonna comme réaction, mais j'en fus ravie. Il savait faire preuve de courtoisie, et j'en ferais de même, il en va de soit.


- Ne t'en fait pas, cette forêt est assez vaste pour que nous y chassions tous. Comme je te l'ai dis, maintenant que nous savons qui tu es, nous n'allons plus te pourchasser.


Il continua en disant qu'il n'était toutefois pas en train de chasser, mais bien d'explorer l'ile. Apparemment, il n'était pas sur Irianeth depuis longtemps, d'où le fait que j'étais ignorante à son égard, ce qu'il me pardonnait. A l'avenir, puisque nous nous connaissions, cela ne risquait pas de se reproduire... Et bien, il en avait du culot celui là. D'abord il me disait qu'il me laissait le terrain pour ne pas se disputer un morceau de viande et voilà maintenant qu'il me traitait d'ignorante. Niveau aptitude sociale, ce sorcier laissait à désirer. Mais s'il était nouveau sur Irianeth, je pouvais sans doute lui pardonner cet écart de conduite.

D'ailleurs, il se montra intrigué par l'ordre des seccyeths, il ne connaissait pas grand chose à notre sujet et souhaitait que je l'instruise. Il me demanda donc si j'acceptais de lui expliquer qui nous étions. Il me dit que cela pouvait attendre, puisqu'il savait que mon dragon avait faim. Je regarda Karthanos et l'averti que j'allais restée ici un peu; il pouvait aller chasser sans moi et revenir me chercher à la fin de son repas. Celui-ci étant affamé, il ne se le fit pas dire deux fois. Il ouvrit grand les ailes et s'envola dans les airs rapidement. Bientot, il ne fit plus qu'un point dans le ciel. Je me suis retournée vers le sorcier afin de lui parler a mon tour.

- Karthanos peut chasser sans moi. Il me fera plaisir de t'enseigner sur mon ordre, et si tu me le permets, je pourrai également t'enseigner la manière d'être sur Irianeth, puisque tu es nouveau ici, tu ne dois pas être familier avec les us et coutume de l'île. Par curiosité, d'où arrive-tu?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hass
Sorcier impérial
Voir le profil de l'utilisateur
13.10.17 17:38
Hass était une créature presque sauvage : peu d'expérience sociale avec d'autres gens. Les rares contacts qu'il avait eu... disons qu'on l'avait pris de haut, avec dédain ou encore rejeté avec plus ou moins de... courtoisie. Alors même si il était aujourd'hui un sorcier... il n'en restait pas moins qu'Hass avait autant de manière qu'un rat de cité et autant de politesse que ce à quoi il ressemblait : une horreur. Son sang d'insecte était mis en avant, il y avait seulement sa taille immense et ses grandes ailes qui semblait souligné sa nature phéryxian. Bref, habituellement les gens n'appréciaient pas particulièrement de le regarder, surtout quand il était nu comme présentement.

« C'est très aimable à vous Zanaé. Je suis originaire de l'île des Phéryxian. Vous êtes hybride comme moi. Y avez-vous grandi ? »

La question était posée avec une curiosité particulière. Il était perplexe à savoir si cette créature avait eu les mêmes problématiques que lui: avait-elle été mise de côté, abandonnée, contrainte de survivre seule? Est-ce que c'est par sa force et son caractère qu'elle était devenue quelqu'un comme lui?

« Je vous propose de marcher dans cette forêt tout en discutant. À moins que vous préfériez retourner à la Cité pour discuter ? J'apprécierai que vous me parler de votre ordre, mais également des usages d'Irianeth, vous êtes ici depuis longtemps ? »


MP Kilian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
13.10.17 22:49
Je venais de demander au sorcier d’où il venait après lui avoir dit que je lui parlerais de l’ordre des seccyeths auquel j’appartenais. Il me répondit que c’était très aimable de ma part de me proposer. Apparemment, il était originaire de l’île des pheryxians elle-même, malgré son hybridité. Je ne connaissais pas beaucoup d’hybride qui était nés directement dans les iles, la plupart était né sur Irianeth. Il n’avait pas dû avoir une enfance facile, il était tellement différent d’un phéryxian pur souche. Quoiqu’il en soit, il me demanda si j’avais grandis sur l’ile moi aussi, puisque j’étais une hybride comme lui.

- Non, j’ai grandis ici, sur Irianeth. Mon père était déjà au service de l’empereur lors de ma naissance. Je ne suis pas beaucoup phéryxian, mon père est un hybride humanoide phéryxian et ma génitrice est une humanoide arachnéenne. Je ne suis donc pheryxian qu’à un quart seulement.


Il avait été curieux de connaitre où j’avais grandis, va savoir pourquoi. Comme je n’avais rien à cacher, je lui avais répondu honnêtement. Puisque je lui avais dis que j’acceptais de lui parer des seccyeths, il me proposa de discuter en marchant dans la forêt. Ou alors, si c’était ce que je préférais, nous pouvions aller à la cité pour parler. Il accepta également que je lui enseigne les usages d’Irianeth, en profitant pour me demander si j’étais ici depuis longtemps.


- Bien sûr, nous pouvons marcher en discutant. Pour te répondre, je suis née ici, sur Irianeth. Comme je l’ai dis plus tôt, mon père était déjà seccyeth depuis un bon moment lorsque je suis née. J’ai donc grandis ici, mais je suis déjà allée sur l’île des phéryxian il y a quelques années. Lorsque j’étais encore une apprentie seccyeth, mon père m’y a amené pour me montrer le monde empirien.


Je pris une pause, puis je m'adressa de nouveau à lui, curieuse à mon tour.


- Dit moi, je n'ai que rarement entendu parler d'hybrides nés sur les îles... Comment était-ce? Du peu que j'ai vu durant mes voyages auprès de mon père, les hybrides ne sont pas les bienvenue sur les iles, non?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hass
Sorcier impérial
Voir le profil de l'utilisateur
17.10.17 21:25
Hass était ravi d'avoir cette conversation et malgré les souvenirs désagréables il appréciait cet échange d'égal à égal: elle lui racontait un peu qui il était et il ferait de même. Cette seccyeth était fille d'un hybride. Elle était de seconde , peut-être même de troisième génération. Il était curieux de savoir si les caractéristiques propres d'une race survivait longtemps lorsque le sang d'un parent était dilué. Elle ne ressemblait pas aux phéryxian. Elle avait des ailes, comme tout ceux de cette race - comme lui également, mais sinon, elle ressemblait beaucoup aux humanoides.

« J'y suis né et comme vous l'avez remarqué ou que vous en connaissez, les gens comme nous ne sont pas très appréciés. Sans doute par contre qu'étant plutôt repoussant » Il eut un étrange rictus en la regardant, mais dur à dire si c'était un sourire sarcastique ou de défi ou juste une expression facile erronée produite par son apparence lugubre d'insecte... « J'ai été tenu à l'écart. Je dois sans doute être reconnaissant d'avoir eu des pouvoirs magiques, sinon je crois que j'aurai pu... devenir fou ou dangereux ou les deux. »

Il a été confié aux prêtres et prêtresses de l'île, non pas pour servir les dieux ou les forces invisibles mais parce qu'il avait un don pour manipuler le feu et pour s'entourer d'insectes ce qui laissaient comprendre que de la magie était en lui. Ils lui ont appris à contrôler ses pouvoirs, mais seulement pour qu'ils ne deviennent pas sauvages, hors de contrôle, destructeurs et dangereux pour la communauté. Ce n'était pas pour lui: Hass - qu'ils avaient offert un minimum d'éducation.

« Je ne pourrais pas vous parler de la manière de vivre de ce peuple, je n'ai pas été vraiment autorisé à y participé. C'est d'ailleurs la principale raison de mon départ pour venir ici. Si je voulais devenir quelqu'un et avoir la possibilité d'accomplir quoique ce soit, c'était ici et non pas là-bas. »

Il n'avait aucune gêne de dire qu'il était ambitieux et qu'il voulait devenir une personne importante, avoir du pouvoir presque politique tout autant que magique. Car être quelqu'un et accomplir quelque chose étaient bien sur aussi important l'un que l'un.

« Beaucoup de gens ici sont je crois hybrides ou ont une autre forme de tort et pourtant ils peuvent se mettre au service de l'Empereur ou avoir des postes importants. » Il ne pensait pas vraiment qu'être hybride était un tort ou quelque chose d'infériorisant, mais chez les siens, il était faut de prétendre le contraire. Mais sur Irianeth beaucoup de gens étaient issu de parents de races différentes ou avaient un truc négatif comme Samwell cet enfant qui était devenu un sorcier en chef alors qu'il n'avait rien physiquement pour réclamer un tel poste. C'était donc pas un commentaire pour insulté Zanae, ou lui-même, mais seulement un fait qu'il exprimait.

« Vous êtes devenue Seccyeth par ambition personnelle ou pour autre chose ? Et cet ordre... je sais que vous êtes les cavaliers de dragons, mais encore ? »


MP Kilian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
19.10.17 9:29
Lorsque je demanda au sorcier comment c'était de grandir sur l'île des phéryxian, ce dernier me répondit qu'il y était né. Cela me surprit, car c'était bien la première fois que j'entendais parler d'un hybride né sur les îles. Après tout, que ferait une autre race de l'empire sur l'île des phéryxians et la même question s'appliquait pour toutes les iles. Il continua en disant que les gens comme nous n'était pas très apprécié sur l'île. Cela me surprit qu'il m'englobe ainsi en disant nous, étant donné que nous nous connaissions à peine. Il disait que puisqu'il était de nature repoussante, il avait été tenu à l'écart de la société. Cela ne me surprit guère, le peu que j'avais vu de l'île me poussait à le croire lorsqu'il parlait. Apparemment, se sont ses pouvoirs magiques qui l'avaient sauvé de la folie.

Il sembla plonger dans ses pensées pendant un moment, car il se tut quelques instants avant de reprendre la parole. Il m'expliqua qu'il ne pouvait pas me parler de la manière de vivre de l'île des Phéryxians, puisqu'il n'y avait jamais participer. Forcément, s'il avait été mis à l'écart de la société, il ne devait pas nécessairement savoir comment elle fonctionnait. Il m'avoua également que c'était la principale raison de son départ de l'île pour ici. Il souhaitait devenir quelqu'un d'important et il savait que ce n'était pas là-bas qu'il pourrait réaliser ce souhait. C'était un homme ambitieux et malgré ce qu'il avait vécu, il avait trouvé le courage de venir sur Irianeth afin de changer le destin qui l'attendait. Juste pour cela, il méritait mon respect, car ce n'était pas facile d'abandonner ce que l'on connaissait pour tenter quelque chose de nouveau.

Cela se voyait beaucoup qu'il était ignorant des us et coutumes, particulièrement lorsqu'il se mit à me parler des hybrides d'irianeth. Il ne semblait pas comprendre comment des hybrides ou des gens ayant une tare puissent avoir des postes importants au sein de l'empire. Je fis un petit sourire en coin, je trouvais cela presque attendrissant qu'il ignore tout d'Irianeth. Il était très rare que je fasse preuve d'autant de compassion envers quelqu'un. J'imagine que son apparence et son ignorance jouait en sa faveur. Ou alors, je savais qu'un jour, grâce à sa position dans l'empire, il pourrait se rappeler de moi lorsque j'en aurai de besoin. Il n'était pas le seul à avoir de l'ambition, après tout. Je lui répondis donc du mieux que je pouvais afin de l'éclairer sur la hiérachie empirienne.


- À vrai dire, l'empire fonctionne différemment des îles. Ici, ce n'est pas la pureté de la race qui fait de vous quelqu'un d'important, comme tu viens de le mentionner. C'Est la valeur de la personne et ce qu'elle a à offrir. Autrement dit, plus tu es puissant, plus tu pourras espérer monter dans la hierarchie sociale.

Changeant de sujet, il me demanda finalement si j'étais devenue seccyeths par ambition personnelle ou pour une autre raison. Il était vraiment curieux, pas seulement sur l'empire, mais apparemment sur moi également. Sans doute n'était-il pas habitué de voir des femmes aussi haut placés? Je ne saurais dire. Quoiqu'il en soit, il continua en me demandant d'éclaircir la fonction de l'ordre des seccyeths. Ce qu'il connaissait de nous se résumait au fait que nous montions des dragons. Autrement dit, il ne savait absolument rien d'autre que ce qu'il devait avoir vu de ses propres yeux en arrivant sur Irianeth. Son éducation était donc à faire à partir de zéro. Heureusement que j'avais une journée de congé devant moi pour tout lui apprendre. Il valait mieux pour lui que dans l'avenir, il se rappele de cela comme d'une faveur qu'il me doit. J'avais autre chose à faire que de jouer les enseignantes, mais cela en valait la peine. Qui sait ce que je pourrai avoir à lui demander dans le futur...

- Mon père est, ou plutôt était le meilleur seccyeth que l'ordre ait connu. J'ai toujours été proche de lui et d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours voulu faire comme lui. Dès que j'ai reçu mon oeuf de dragon, j'ai juré de devenir la fierté de mon père et par conséquent, la meilleure seccyeth de l'ordre. J'ai été l'apprentie de mon père pendant des décennies avant de finalement devenir une seccyeth à part entière. Rapidement je suis devenue sous-chef de l'ordre.


Je pris une pause pour qu'il puisse assimiler ce que je venais de dire à mon sujet, puis je repris pour finalement lui parler de l'Ordre.

- J'imagine que ce que j'ai dis ne fait pas beaucoup de sens si on ne connait pas l'ordre des seccyeths et son organisation. Laisse moi t'expliquer en détail. Pour devenir seccyeth, il faut d'abord trouver un oeuf de dragon. La plupart le reçoive en cadeau, très peu le trouve, car les dragons sauvages sont dangereux. Puisque généralement nous devenons seccyeths enfant, il serait trop dangereux pour un enfant de s'aventurer dans les tanières des dragons sauvages pour trouver un oeuf. Le mien m'a donc été offert par mon père lorsque j'étais petite. Ensuite, lorsque nous avons notre oeuf, nous devons nous en occuper jusqu'à ce qu'il éclot pour devenir un bébé dragon. Une fois que c'est fait, nous devons apprendre à tisser un lien avec le dragonneau et c'est là que débute notre apprentissage de seccyeth. Jusque là, est-ce que tu me suis?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hass
Sorcier impérial
Voir le profil de l'utilisateur
12.11.17 20:42
Hass était assez intelligent pour être attentif. Il écouta ce qui lui racontait l'hybride femelle. C'était expliqué en mots simples aussi avait-il le loisir de comprendre rapidement et facilement. Ainsi donc, plus on devenait puissant plus les postes importants, de pouvoir, étaient accessible. Il s'en souviendrait. D'ailleurs il se demanda comment un enfant pouvait être puissant...

En tout cas, elle avait autorité sur le dragon puisque la bestiole était partie sans trop d'agressivité pour devoir abandonner son premier choix de repas - soit Hass lui-même. De plus, dans l'esprit d'Hass la beauté physique d'une créature jouait aussi sur sa probabilité de position sociale, alors assurément, celle-ci qui était très agréable, avait-elle ce statut privilégié.

« Oui je vous suis et je comprends ce que vous dites. Vous parlez bien et savez vous faire comprendre. Je ais également remarqué et apprécié que vous êtes respectueuse. » Il exprima ce petit quelque chose avec une certaine hargne. Ses précepteurs avaient toujours été condescendants, désobligeants et tentaient surtout de le tenir à l'écart parce qu'il leur faisait honte et faisait honte au clan.

« Donc, il faut prouver sa valeur ou ses qualités, et celles-ci sont reconnus qu'importe à quoi on ressemble ou notre lignée? » En posant cette question, il se tourna vers elle et la regarda fixement avec sa tête monstrueuse d'homme-insecte. Une idée commença à se dessiner dans son esprit. « Cependant, de ce que je comprends de ton explication de comment on devient un syccyeth*, généralement, l'enfant reçoit l'oeuf de dragon alors ce n'est pas n'importe qui qui peut devenir syccyeth, il faut quelqu'un qui peut avoir un oeuf de dragon le donne à l'enfant. »


MP Kilian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zanae
Sous-chef des seccyeths
Voir le profil de l'utilisateur
13.11.17 10:05
J'avais tenté d'expliquer au sorcier comment fonctionnait Irianeth et l'acquisition de statut social important et ce dernier semblait comprendre ce que je disais. J'avais bien fait attention pour utiliser des mots qu'il pouvait comprendre, puisqu'il semblait vraiment avoir de la difficulté avec la langue également. Il me confirma qu'il avait compris ce que je lui avais expliqué jusqu'ici en me disant que je parlais bien. Je lui souris gentiment, il me faisait penser à un enfant à qui on devait tout apprendre. Il me trouvait respectueuse envers lui et il appréciait ce détail. Il est vrai que s'il avait été rejeté sur l'ile d'où il venait, ceux qui lui parlait ne devaient pas le faire avec respect.

- Et bien, je suis respectueuse parce que je connais la hiérarchie de l'empire. De par le simple fait que tu sois un sorcier alors que je suis une seccyeth, tu es plus haut placé dans l'empire que moi. Donc je te dois le respect peu importe ton origine raciale. C'est ce que je t'expliquais tout à l'heure.


Je n'avais pas précisé qu'il faisait pitié et que c'était aussi pour cela que je lui transmettais mon savoir, ni parce que cela voudrait dire qu'il pourrait éventuellement m'aider dans le futur. Ce n'était pas des choses qu'il avait besoin de savoir en ce moment. Hass résuma rapidement ce que je lui avais dis, comme quoi il fallait prouver sa valeur et ses qualités et que ces dernières étaient reconnues peu importe la lignée ou le physique de la personne. J'acquiesca, fière qu'il ait compris ce détail, qui était le plus important selon moi. Il me regardait fixement et continua en parlant des seccyeths, qu'il appelait syccyeth, ce qui me fit sourire. Il marquait un point en disant que ce n'était pas n'importe qui qui pouvait devenir seccyeth puisqu'il fallait trouver un oeuf de dragon.

- Tu n'as pas tout à fait tord. Il est vrai qu'il faut trouver un oeuf de dragon et cela complique les choses. Généralement, on est seccyeth de génération en génération. Toutefois, il y a toujours des gens qui s'aventurent dans les grottes des dragons et qui trouvent les oeufs, dans l'espoir qu'il y en ai un qui éclose et qu'ils puissent devenir seccyeth. Lorsque nous manquons de relève, il nous arrive également de faire des exceptions. À ce moment là, nous parcourons Irianeth à la recherche de gens qui pourraient faire de bons seccyeths, puis nous leur présentons un oeuf afin de voir si le lien se fait ou pas. Mais c'est rare que ce genre de situation arrive, nous préférons être peu nombreux qu'avoir n'importe qui dans nos rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Les territoires impériaux :: Île d'Irianeth :: La forêt-noire-
Sauter vers: