:: Les royaumes d'Enkidiev :: Émeraude :: La cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

rencontre et premier entrainement (pv: Selhena)

avatar
Tharivor
Chevalier d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
25.07.17 20:44
Les nuits sont courtes quand on vit dans les jardins d'Émeraude, les domestiques commencent a faire vivre le château un peu avant le levé du soleil. Le pain frais du matin et les gâteaux du château ne valent pas ceux du royaume des elfes mais ils permettent de redonner des forces et un peu réconfort. Tharivor se réveilla sur son arbre habituelle, il était habiller de sa tenu verte qu'il portait habituellement pour s'entraîné.

Il savait qu'une écuyère lui avait été attribuer donc sa journée était déjà tracé, il devait accueillir son apprentie et lui apprendre les rudiments de la chevalerie. C'était un peu une tare pour le jeune elfe qui n'était pas très sociable depuis son arrivé a Émeraude a part les chevaliers il ne parlait a personne d'autre et restait dans la bibliothèque a lire d'ancien traité magique et regardé les cartes du continent. Mais pour une fois sa journée allait être un peu différente, le jeune chevalier alla au cuisine pour prendre son petit déjeuner avant de partir dans sa chambre,
le lit de son écuyère avec le pare vent pour préservé l'intimité des deux personnes. Il prit ces épées et son arc et regarda son armure un instant avant de partir dans la cour.

Une fois arrivé sur place il regarda autour de lui, il alla chercher des mannequins d'entrainement avant de placer ces épées dans son dos. Il attacha ces cheveux pour en faire une queue de cheval, l'imposante chevelure argenté du chevalier le gêné souvent pendant son entrainement. Il était bientôt l'heure pour le château de ce lever il était temps d'appeler sa jeune apprentie.


*Selhena je t'attend dans la cour quand tu aura fini de te préparer tu pourra me rejoindre.
*


Tharivor leva la tête vers le ciel puis soupira doucement ce demandant si il était vraiment prêt pour transmettre son savoir a une enfant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selhena
Écuyer d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
26.07.17 13:03
Le vent souffle dans les cheveux de la fée, une fois n'est pas coutume, elle n'a pas encore dormis avec les élèves dans le dortoir. Elle sait qu'elle ne devrait pas désobéir de cette façon à un ordre direct, mais elle ne supporte pas de rester enferme dans ces murs de béton. Selhena passe donc ses nuits dans une des stèles de chevaux non occupées. Les fées ont une composition différente de celle des être-humains, mais cela ne l'est empêche pas d'avoir froid, la jeune fille est recroquevillée sur elle-même comme un fœtus et à ramener une couverture pour se couvrir dans les nuits les plus fraîches. La veille quand on lui a annoncée qu'elle aurait un maître, la jeune fille était ravie même si cela changeait encore son quotidien et qu'elle avait horreur des changements qui mettaient en périple son équilibre.

Un bâillement sort de la bouche de la fée, elle ouvre les yeux comme à l'accoutumé au levé du soleil pour ne pas être surprise par les palefreniers qui commencent leur travail à l'aube. Elle frissonne en sentant le vent sur sa joue et se lève dans la plus grande des discrétions, plis la couverture et la cache à l'endroit qu'elle à prédéfini depuis son arrivée à Émeraude. Ensuite, pour sortir sans être vue, la fée utilise son pouvoir personnel qui lui permet de se rendre invisible aux sens physiques pour se rendre dans les bains de purification. S'il y a une chose que Selhena adore faire, c'est se plongée dans les eaux chaudes des bains de purification. Une fois, ce rituel accomplie et son pouvoir inactif, elle se dirige vers sa chambre pour se préparer avant en élève, aujourd'hui en écuyère puis ensuite direction les jardins, non sans être passé par les cuisines pour demander une pomme.

Elle venait de s'asseoir près d'un par terre de fleur pour manger sa pomme et s'entraîner à les rendre encore plus vivante qu'elles ne l'étaient pour ne pas perdre le pouvoir qu'elle avait si durement acquit quand elle entendit quelque chose dans sa tête, le magicien leur avait enseignés ce pouvoir et elle le maîtrisait plutôt bien, mais personne ne s'était jamais adressée à elle en personne, elle bondit d'un coup et réussit à ne pas retomber instantanément par terre. Selhena se stabilisa et se dit qu'il valait mieux qu'elle le rejoigne puisque pour le moment elle ne savait pas encore s'adresse à une seule personne et elle ne voulait certainement pas déranger tout le monde.

La rousse se dirigea donc vers la cours pour rejoindre son maître, non sans une boule au ventre et beaucoup d'appréhension. Elle ne savait pas à quel sauce elle allait être mangée et surtout elle ne savait pas qui était Tharivor, on lui en avait vaguement dit à quoi il ressemblait mais c'était tout. Selhena arriva dans la cours et observa les alentours et aperçu un homme qui ressemblait à la description qu'on lui avait faite de l'elfe, elle s'approcha, se mit devant lui à une distance acceptable puis baissa la tête avant de dire« Bonjour maître. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tharivor
Chevalier d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
27.07.17 18:20
Tharivor regarda autour de lui en attendant que sa petite apprentie arrive dans la cour. Les marchands commençaient a rentré dans la forteresse pour échanger leurs marchandises avec les serviteurs, la forge du forgeron du château était déjà allumé on pouvait entendre l'artisan frappé le métal avec son marteau.

Un seul lieu qui était animé par des centaines personnes différentes chaque jour mais rien ne changeait. Les jours se ressemblaient de plus en plus a part les jours de fête qui donnait un peu plus de vie à ce château magique. Sentant la jeune écuyère arrivé le jeune elfe surveilla les marches du château voyant descend une jeune fée au cheveux roux et les yeux vert. Au premier coup d’œil le chevalier savait par quoi commencé pour l'entrainement.

Il laissa la petite fée s'approcher de lui elle le salua avec politesse comme avait du lui apprendre le magicien d'Émeraude. Tharivor planta ces deux épée violemment dans le sol en croix, ce n'était pas une approche douce pour une fée mais il n'avait jamais été habile pour se présenté même avec les enfants.


- Bonjour Selhena. Je suis Tharivor D'Émeraude, notre chef et notre reine ont choisi que je serais ton maître jusqu'à ton adoubement. Je ne suis pas un expert dans le dialogue et les relations entre les personnes mais je ferais les efforts nécessaires pour que tu ne manque de rien pendant ton apprentissage.

Tharivor lâcha un petit sourire, laissant ces yeux passer du gris au bleue montrant sa joie.
Il regarda les mannequins qu'il avait préparer dans la matinée, c'était par ça qu'il allait commencer pour l'apprentissage de son écuyère.


- Nous allons commencé ton entrainement avec un peu de physique. Je sais que les fées sont plus habile avec les pouvoirs magiques mais je suis la pour t'apprendre a combler tes lacunes dans les domaines que tu ne maîtrise pas.

Tharivor prit une des deux épées laissant la plus légères a son apprentie puis il pointa les mannequins d'entraînement de la pointe de son épée.

- On va commencé par le plus simple, tu va faire quelque enchaînement sur ces mannequins. Il va falloir que tu trouve l'équilibre entre la force et la vitesse pour compenser ton absence de puissance. Si tu n'y arrive pas recommence mais ne te pousse pas a bout, nous sommes la pour nous entraînés et non nous blessés bêtement.

Tharivor se tourna rapidement vers un des mannequins décapitant ce dernier pour montré l'exemple a son apprentie. Puis il replaça son épée sur son dos observant sa jeune apprentie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selhena
Écuyer d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
31.07.17 17:29
Recula d'un bond et devin invisible sans se contrôler quand son maître planta les épées dans le sol. La jeune fée essaya de se calmer en entendant la voix de Tharivor et de réapparaître pour ne pas le faire utiliser ses compétences magiques inutilement. Habituellement, Selhena contrôlait habilement ses pouvoirs, mais jamais, elle n'avait assisté à un geste aussi brutal devant elle. Le vent caressa ses cheveux et avant que le chevalier finisse sa phrase, elle avait réussie à réapparaître et à paraître plus ou moins sereine pour afficher un sourire sur son joli minois. L'écuyère leva la tête et regarda son maître voyant la couleur de ses yeux changer, elle ne savait pas comment l'interpréter puisqu'elle ne le connaissait pas encore, mais elle prit cela pour un bon signe.

Selhena suivi son regard, son ventre se contracta et les paroles de l'homme en face ne l'aidèrent pas à se rassurer et se détendre. La fée savait qu'elle devait apprendre à se battre en tant que chevalier, mais pourtant elle n'y était vraiment pas préparée, elle était une guérisseuse depuis son plus jeune âge et utiliser les armes n'étaient pas vraiment un but pour elle. Pourtant, elle avait fait le choix de devenir chevalière pour défendre son royaume, son continent qu'elle chérissait tant. Elle écouta donc avec attention Tharivor pour comprendre ce qu'il attendait d'elle et essayer de lui faire honneur.

La fée choisie de ne pas prendre la parole, elle n'était pas une grande bavarde et puis quand elle était stressée ou pas à son aise sa langue natale reprenait le dessus. Elle s'abstient donc et pris la seconde épée que son maître lui avait laissé. L'écuyère écouta attentivement chaque instruction doutant du bien fonder de cet exercice au vu de sa corpulence, mais comme Tharivor lui fit bien remarqué il fallait qu'elle fasse attention au rapport poids puissance pour ne pas se faire de mal et surtout s'améliorer. La rousse sursauta, pour la seconde fois de la matinée et redevient invisible, il fallait vraiment qu'elle arrive à contrôler son pouvoir quand elle avait peur, mais les instincts étaient difficiles à corriger.

Une fois encore, elle respira doucement, repris contenance et souleva l'épée avec beaucoup de difficultés vu sa carrure, mais réussit quand même à donner un coup dans le mannequin positionnée face à elle. Bien évidemment, elle ne lui fit pas grand mal et ne le décapita pas comme son maître l'avait fait avant elle, néanmoins, le mannequin reçu une marque bientôt suivi d'une autre quand la fée frappa une nouvelle fois. Selhena n'aimait pas les armes, mais elle était perfectionniste quand elle commençait quelque chose, elle voulait acquérir la compétence et bien l'acquérir, elle s'acharna donc sur le mannequin, jusqu'à sentir les muscles de ses jambes et de ses bras fléchirent. L'épée tomba à ses pieds, l'écuyère regarda son maître, puis attendit les ordres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tharivor
Chevalier d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
01.08.17 17:38
Tharivor avait entendu parler des pouvoirs d'invisibilité des fées, ce servant de se pouvoir pour cacher leur château et le peuple de n'importe quel danger extérieur. La jeune apprentie quand a elle l'utilisait sans le vouloir d'après ce qu'avait pu voir le chevalier, c'est une lacune qu'il ne va pas pouvoir régler vu qu'il ne connais pas se genre de pouvoir même si son camouflage était fort ressemblant au pouvoir de la jeune fée.

Tharivor regarda sa petite apprentie prendre une épée, la force physique de la jeune fée n'était clairement pas son premier atout. Mais elle avait de la détermination ceci fit sourire l'elfe qui se voyait un peu dans cette jeune écuyère, l'entraînement allait ce révéler plus intéressant que prévu. Un coup après l'autre la jeune fille se fatiguait plus rapidement que l'elfe ne l'avait prévu,
Tharivor soupira légèrement quand il vit l'épée au pied de son apprentie.

Le chevalier s'approcha doucement de son apprentie puis mit une petite pichenette à la jeune fée avant de prendre la parole.


- Je t'avais dit de ne pas te poussé a bout jeune fille... On va faire une pause pour le moment, je ne veux pas que tu te blesse le premier jour de ton entraînement avec moi.

Tharivor regarda le ciel un petit moment, il n'était pas très sociable et maintenant il devait prendre sous son aile une fée.

- Vu que l'on va passer du temps ensemble maintenant, je t'autorise a me poser les questions que tu veux dans la limite du raisonnable bien sur.

Le chevalier regarda son apprentie tout en souriant avant de s’asseoir en tailleur non loin d'elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selhena
Écuyer d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
02.08.17 9:50
Le corps de la jeune fille frissonnait, ses jambes flageolaient et ses bras étaient presque anesthésiés d'avoir fait l'effort de tenir une épée sûrement aussi lourde qu'elle, mais d'avoir en plus donnée des coups avec. Elle regarda son maître sans lever la tête pour rencontrer son regard, on lui avait appris les bases pour être une bonne écuyère et elle comptait bien les appliquer pour ne jamais décevoir son maître. Pourtant, jamais Selhena ne s'était jamais senti aussi mal que maintenant, elle savait que ce n'était pas la dernière fois. On ne devenait pas forte en un jour, elle l'avait appris en améliorant ses pouvoirs jours après jours, heure après heure en se vidant de son énergie vitale un peu plus à chaque fois pour connaître ses limites.

Perdu dans ses pensées et dans sa respiration haletante, Selhena sursaute quand elle sentie la pichenette sur son front, elle releva la tête d'un bond. Seulement, cette fois elle réussit à contrôler son pouvoir pour ne pas se rendre invisible et garder contenance. La jeune fille sourit intérieurement et essaya de ne plus se perdre dans ses pensées même si la seule chose à laquelle la fée pensait était la douleur et surtout au moment où elle pourrait aller se purifier et se reposer. Pourtant, elle n'en laissa rien paraître, sourit quand son maître prit la parole et cette fois puisqu'il l'autorisait, la rousse prit la parole.

«Je voulais tester mes limites maître, c'est ma façon d'être, mais surtout je ne voulais pas vous décevoir, veuillez me pardonnez. »

Des questions, elle en avait plein, mais par où commencez, bien sur elle voulait connaître la vie du chevalier comment il avait appris qu'il avait des pouvoirs, mais était-ce vraiment des questions qu'elle avait le droit de poser après tout il était quand même son maître. Selhena se tortura la tête, définitivement elle se dit qu'elle préférait les animaux et les livres au moins il ne fallait pas interagir verbalement avec eux. Les émotions suffisaient avec les animaux et les autres ne faisaient qu'enseigner des connaissances. L'écuyère releva la tête et posa la seule question qui lui semblait adapter.

« Pensez vous que je ferais une bonne chevalière, maître ? »

En voyant son maître s'asseoir, la fée se demande si elle pouvait faire pareil parce que ses jambes commençaient vraiment à demander grâce, mais en bonne écuyère qu'elle était, elle resta debout devant Tharivor en attendant qui lui donne la permission de s'asseoir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tharivor
Chevalier d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
05.08.17 18:28
Tharivor c'était posé doucement sur le sol, il n'était pas du genre a travailler beaucoup et ne forçait jamais les gens avec qui il faisait équipe a se surpasser. L'écuyère qu'on lui avait attribuer était un peu comme lui, son comportement lui rappelé sa propre arrivé au château d'Émeraude. Le jeune elfe c'était d'abord enfermé dans une coquille et ne parlait a personne et ne voulait parler a personne même les autres enfants qui étaient des elfes.

Tharivor écouta attentivement la jeune fée. Il allait devoir géré le caractère de cette écuyère qui voulait trop bien faire, si elle ne pouvait pas savoir quand elle va atteindre ces limites, si un combat venait a éclater contre n'importe quel ennemi, elle finirait vite au sol sans pouvoir se défendre. Le chevalier lâcha quand même un petit sourire pour l'effort que la fée avait fait pour lui.

Il sentait aussi que son écuyère avait plein de question a lui posé. Mais celle qui lui était posé il ne s'y attendait pas vraiment, comment répondre a celle-ci ? Il n'était pas du genre a mentir et surtout il ne pouvait pas prédire l'avenir mais au vu du caractère de cette jeune fille il pouvait faire un bon chevalier.


- Il vaut mieux demander pardon que permision...Il fit un petit signe montrant le sol a son écuyère. Tu peux t'asseoir tu sais je ne vais pas te crier dessus pour une chose aussi vaine... Pour ce qui est de savoir si tu fera une bonne chevalière, je dirais qu'il n'existe pas de mauvais ou de bon chevalier. Tout dépend le chemin que tu choisis et les actions que tu entreprendras dans le futur. Je serais la pour t'épauler et surtout te rassuré dans tes moments de doute. Notre ordre n'est pas comme une armée normale, nous sommes une famille tes frères et soeurs d'armes seront toujours la pour toi. Si un jour tu te pose trop de question sur une décision que tu auras prise, dit toi que personne dans cette famille ne serait la pour te juger, a part te faire un peu sermonné par notre chef.

Tharivor prit alors dans sa petite bourse une pipe en bois bien taillé puis mis un tabac venant tout droit de son pays d'origine a l'intérieur avant de l'allumé avec sa magie lâchant un petit nuage de fumer dans la direction opposé a son apprentie.

- La pause va continué le temps que tu puisse utilisé tes bras et ta magie. Donc si tu as d'autres question qui nous permettrais de faire mieux connaissance. Je laisse ton imagination agir, tu peux te permettre n'importe quelle question.

L'elfe allait certainement regretté ces paroles mais il devait faire connaissance avec son apprentie sinon il ne pourrait pas faire évoluer son entraînement même si il avait déjà une idée pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selhena
Écuyer d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
11.08.17 15:10
La jeune fille guettait le moindre mouvement de son maître pour lui enjoindre de s'asseoir quand elle le reçue la jeune fée ne se fit pas prier. Elle plia les genoux et prit place à côté de son maître comme une bonne écuyère. Attentive, à ce qui l'entoure, le regard de la fée observe ce qui se passe autour d'elle, la cours n'est pas vraiment un endroit qu'elle connaît, elle n'a jamais aimé la population vibrante qui se trouvait à dans la cours du château d'Émeraude. Elle préférait les endroits où elle entendait son souffle et se sentait seule comme la bibliothèque ou les jardins. Néanmoins, elle pouvait se concentrer sur deux choses à la fois, ses yeux se concentraient sur le lieu où elle se trouvait et ses oreilles se concentraient sur les paroles que Tharivor prononcée. Il aurait été réellement impoli qu'elle ne l'écoute pas et lui demander de répéter parce qu'elle avait été dans la lune.

Selhena souri quand elle entendit la réponse à sa question, cela là rassurait beaucoup sur son choix. Elle avait cinq ans quand elle l'avait prit et ne s'attendait pas du tout à vivre cette vie. Elle avait tellement de mal à se faire à la vie humaine et être avec ses confrère et consœur lui demandait beaucoup d'effort. Néanmoins, le fait que Tharivor lui réponde de cette manière la mettait en confiance pour son futur et la jolie rousse senti quelque chose se débloquait dans son corps. Comme si le stress qui disparaît au fond d'elle, la libérait d'un poids dont elle ignorait la présence jusqu'alors.

Son corps et ses bras ne la faisaient plus autant souffrir que quand elle avait lâché l'épée dans l'herbe et elle sentait l'énergie magique afflue dans son plexus solaire pour reconstruire celle qu'elle avait perdu en voulant être trop parfaite et faire honneur au chevalier qu'on lui avait attribué. La fée sursauta sur place, en étant assise, quand elle vit que le chevalier fumait la pipe dans son royaume de naissance, personne ou peu de gens fumait et jamais Selhena n'avait pas côtoyé ces excentriques. Elle posa un regard septique sur son maître et continua de l'écoute attentivement. La jeune écuyère avait déjà eu du mal à trouver sa première question, mais en trouvait une seconde relevée de l'effort. Il lui laissait libre cours à son imagination, mais elle n'avait jamais été très douée en interaction sociale. Elle posa son regard verts émeraude sur Tharivor et avec sa voix fluette, prit la parole.

« Merci de prendre en considération mon état, maître. Je pense que nous pouvons nous y remettre si cela ne demande pas trop d'effort physique, mais je suis prête à attendre votre décision. Concernant les questions que vous m'avez données l'autorisation de poser, je m'excuse, mais il n'est pas dans ma nature de poser des questions néanmoins j'aimerais savoir comment vous êtes devenu chevalier et qu'est ce qui vous a poussé à l'être. J'espère, ne pas vous embêtez avec cette question.»

La rousse baisse la tête en attendant et en espérant ne pas avoir froissé le seul adulte avec qui elle avait parlé, depuis les magiciens qui lui avaient enseignée la magie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tharivor
Chevalier d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
14.08.17 20:01
Tharivor regarda les villageois qui faisais des va et viens dans la cour du château, une chose était sur cette endroit était animé. L'elfe s'amusait a faire quelque rond de fumer pendant qu'il regardait son apprentie ce posé a côté de lui, il la laissa regarder un peu la foule une des faiblesses que le chevalier avait remarqué en plus de l'endurance de la fée. Il fallait d'abord s'occupé de se petit problème avant même de s'attaquer au aptitude physique de l'écuyère, il ne fallait pas quelle prenne la fuite pendant un combat contre un ennemi.

Tharivor écouta la jeune fille lui répondre, elle était déterminé a s'entraîné c'était un bon début,
la plus part des gens aurait certainement demander d'arrêter la pour la journée. La question de la petite fée était un peu délicate pour le chevalier qui n'aimait pas trop parlé de son propre passé, loin du fait qu'il fut horrible bien au contraire, mais son pays de naissance lui manquait.
Même si les chevaliers d'Émeraude étaient maintenant sa nouvelle famille, il ne pouvait pas oublier son père qui était rester seul là bas.

Tharivor se leva doucement crachant un peu de fumer devant lui dans un léger soupire puis regarda son écuyère avec un léger sourire.


- Tout comme toi j'ai été envoyer ici à l'âge de mes cinq ans. Dans nos royaumes il n'est pas rare d'avoir des enfants aux aptitudes magiques et cela dès notre plus jeune âge. Mon père a décidé que je devais venir ici non pas par punition mais pour m'éloigner de sa propre tristesse je pense. Je suis devenu chevalier car j'aime ce continent et ses habitants, je suis prêt a donner ma vie pour eux. Puis le royaume d'Émeraude est comme ma deuxième maison et c'est en tant que chevalier que je la représente.


Tharivor regarda vers le palais, il avait été envoyer ici par son père il y a maintenant plus de dix huit ans. Même si il n'a jamais pu comprendre son geste il ne pouvait pas lui en vouloir de lui avoir permis de vivre cette expérience. Le chevalier se déplaça vers l'arc au sol et le saisi avec son carquois rempli de flèche, si l'épée n'était pas le fort de sa protéger l'arc sera peut-être son élément de prédilection.

Tharivor déposa doucement sa pipe sur le sol avant de préparer l'arc, il devait montré l'exemple pour que Selhena puisse le faire a son tour. Grace à ça vu le chevalier atteigniez quasiment toujours sa cible. Il encocha la flèche plus il laissa le projectile se logé dans le torse du mannequin d'entraînement. Il prit la parole a nouveau en déposant l'arc et les flèches au pied de sa protéger.


- L'arc est une arme qui ne demande pas trop de force et surtout une bonne concentration. Je sais que je t'avais dit qu'on allait t'endurcir un peu mais je pense que cette arme sera parfaite pour toi, mais ne pense pas que tu sera dispensé d'entraînement à l'épée.
Je dois quand même te renforce un peu, je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose si un jour nous devons nous battre contre des bandits ou d'autre ennemi redoutable.


Tharivor savait que la fée ne pourrait pas s'entraîner toute la journée avec cette nouvelle arme, mais lui apprendre les bases pour le moment était le minimum qu'il pouvait faire. Pour le reste de son entraînement dans la journée il savait déjà quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selhena
Écuyer d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
18.08.17 17:09
Selhena était une jeune fille attentive, elle aimait écouter les autres et les comprendre. Alors, quand elle posait une question, elle ouvrait ses délicates oreilles et écoutait avec patience la réponse de son interlocuteur. Il avait une histoire différente et en même temps similaire, de la sienne. Elle était une fée alors forcement les enfants avaient tous plus ou moins, des aptitudes magiques seulement ses parents ne l'avaient pas envoyée à Émeraude, ils lui avaient demandé son avis. La jeune rousse avait choisi d'être ici pour faire honneur à sa famille pour devenir celle qu'elle aspirait à être même si elle se sentait parfois très seule dans ce grand château de pierre, remplie d'étranger. Les paroles de son maître rentraient dans sa chair, elle se sentait un peu moins seule après cette réponse. Elle leva ses grands yeux vert dans la direction de Tharivor et pris la parole une fois

« Merci maître de m'avoir permis de mieux vous connaître, cela est très important pour moi. Parfois depuis mon arrivée je me sens vraiment seule. D'ailleurs, j'ai remarqué que vous ne dormiez pas dans notre chambre commune et moi non plus. Puis-je vous demandez ou dormez vous ? »

Elle se brûlait peut-etre les ailes qu'elle n'avait pas encore en révélant un secret qui pourtant était si bien garder grâce à sa magie, mais si quelqu'un pouvait la comprendre, c'était lui. L'écuyère baissa la tête et attendit la réponse de son maître en ayant la peu au ventre de se faire disputer de ne pas dormir dans la chambre qu'on lui avait attribuée.

En même temps qu'elle attendait la réponse du chevalier, elle sentait que son corps reprenait le dessus sur la douleur qu'elle lui avait infligée avec l'épée et cela la faisait sourire. Son regard se posa instinctivement sur Tharivor quand celui-ci se leva pour se diriger vers l'arc, la fée se demandait ce que l'elfe avait en tête, elle avait déjà observée les elfes dans sa jeunesse se servirent de cette arme, mais jamais elle ne l'avait essayé. C'était réellement une pacifiste qui ne se nourrissait que de fruits et légumes et répugnait à chasser. Parfois, elle se demandait ce qu'elle faisait ici puis elle se rappelait que ses compétences devaient être apprivoisées, maîtriser pour réussir à défendre Enkidiev.

L'écuyère se leva en même temps que son maître pour l'écouter attentivement puisqu'elle sentait que son corps la soutiendrait et ne la lâcherait pas. En voyant la performance de Tharivor, Selhe' sursauta en disparaissant deux secondes puis réapparaissant instantanément. Jamais, se dit elle, elle ne pourrait atteindre le niveau de perfection de son maître, pourtant elle prit l'arc dans ses mains pour tester le poids de l'arme et le sentie beaucoup plus légère que l'épée qu'elle avait manipulée avant. Encore une fois, la jeune fille écouta avec attention son maître, elle ne voulait en aucun cas, le décevoir. Elle le regarda une deuxième fois puis prit la parole une deuxième fois avant de tester sa nouvelle arme.

« Je ferai ce que vous pensez bon pour moi, maître. Merci néanmoins de me faire découvrir cette arme. J'essaierais de faire de mon mieux pour ne pas vous décevoir.»

La rousse se concentra et essaya de prendre l'arc comme elle avait vu son maître le faire avant elle, elle prit une grande inspiration ferma les yeux et les rouvrit. Ensuite, elle prit une flèche pour l'encocher et viser le mannequin que son maître avait visé avant elle. Comme Selhena l'avait pressentie, il lui faudrait des heures d'entraînements pour parfaire sa technique. Néanmoins, elle réussit à mettre sa première flèche dans le mannequin presque dehors, mais fichée dans le flanc de la structure en bois. L'écuyère sourit intérieurement et repris une flèche pour l'encochait une nouvelle fois et tirée, encore fois elle était presque dehors, mais dans le mannequin. Elle continua jusqu'à ce que les quinze flèches présentent dans le carquoi soit fiché dans les flancs et les épaules du mannequin. L'écuyère avait tirée sans jamais atteindre le centre, mais elle l'avait réussi à ne perdre aucune flèche ce qui pour elle était déjà une petite réussite. Selhe' se tourna vers Tharivor et attendit le jugement de son maître qui pour elle faisait loi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tharivor
Chevalier d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
03.09.17 16:48
Tharivor écouta la jeune fée il savait mieux qui conque ce que ressentait son apprentie, arriver dans un endroit inconnu est une torture psychologique et même si l’adaptation fait parti de l'entraînement de chevalier il n'est jamais facile d'oublier son pays d'origine et ces amis. Les magiciens d'Émeraude avait essayer de faire de Tharivor une personne un peu plus sociable, mais a part la femme qui arrivait a parler un temps soit peu avec le chevalier, l'homme lui n'était pas le plus proche.

La question de l'apprentie ne choqua pas l'elfe car il savait que son apprentie ne dormait pas dans la chambre elle aussi, il lâcha un léger sourire avant de répondre.


- Pour ma part je dors dans les jardins du château il m'arrive que dormir dans ma chambre.
Mais le jardin reste le seul endroit où je me rappel un peu mon pays d'origine.


Puis il regarda la fée s'entraîner à l'arc. Malgrès quelle ne sois pas habituer a tiré à l'arc elle arrivait a touché la cible a plusieurs reprise, les elfes étaient les plus apte a utilisé ce genre d'arme grâce a leurs vue, mais la fée avait trouver son arme de prédilection. Si le chevalier se basait la dessus la jeune fée ferait un très bon soutient pour les autres chevaliers sans pour autant gêné sur le champ de bataille.

Tharivor s'approcha doucement de sa protéger. Il tapota doucement la jeune fée sur la tête puis lui décrocha un sourire rempli de fierté avant de prendre la parole.


- Je suis fière de ton effort, tu commence déjà a t'habituer a notre mode de vie et pour un début tu te débrouille très bien. Continue comme ça et tu sera une chevalière d'exception.

Tharivor prit les deux épées qui étaient au sol et récupéra les flèches plantés dans le mannequin.

- On arrête l'entraînement pour aujourd'hui ma petite fée. Nous reprendrons celui ci pendant notre voyage dans les royaumes. Nous allons faire notre première mission.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selhena
Écuyer d'Émeraude
Voir le profil de l'utilisateur
04.09.17 9:12
La fée sourit en attendant la réponse du chevalier alors comme cela, il préférait les jardins à leurs chambres. Elle ne pouvait que le comprendre, elle qui affectionnait les écuries. La jeune rousse lui avait souri avant de commençait ce qui lui avait demandé, elle avait d'ailleurs sentie que l'arc serait plus facile que l'épée. Elle avait eu raison, elle s'en était beaucoup mieux sortie même si ses flèches n'avaient pas atteint la vraie cible, elle 'en avait pas perdu une seule, elle sourit.

Selhena sentait que ses muscles demandaient grâce après l'effort d'abord bander l'arc une quinzaine de fois, mais il était hors de question de décevoir son maître une seconde fois en laissant l'arme tombée à terre. Ses mains se cramponnaient à l'arc pour ne pas flancher et la jeune fée attendait patiemment l'aval de Tharivor pour que l'entraînement se termine. L'écuyère était tellement concentrée qu'elle n'entendit pas le chevalier et devient invisible une seconde quand il lui tapota l'épaule, décidément elle devait vraiment s'entraîner à contrôler ce pouvoir qui n'en faisait qu'à sa tête. En réapparaissant, elle entendit les paroles de son maître et rougit ostensiblement, elle était tellement heureuse de recevoir des compliments et surtout d'entendre qu'il était fier d'elle, la fée avait le sourire aux lèvres et prononça d'une voix fluette un« Merci maître, mon objectif est de vous faire honneur ».

Elle le regarda, ramasser les épées et récupérer les flèches, tâche qu'elle aurait dû accomplir en tant qu'écuyère, mais elle était reconnaissante auprès de Tharivor de l'avoir fait à sa place. Elle ne se sentait vraiment pas de reporter les épées pour le moment, la seule chose que la jeune fille voulait, c'était prendre un bain et se reposer. Néanmoins, elle était concentrée sur ce que son maître disait et elle se retient de sauter de joie, elle allait visiter Enkidiev, ils partaient en mission. Elle sourit en entendant le surnom affectif et répondit à son maître.

« D'accord, maître, je suis ravi de partir en mission avec vous. J'espère ne pas vous décevoir.».

La fée s'inclina et considérant qu'il n'y avait plus rien à dire et que son maître avait dit que l'entraînement était fini, elle prit congé en se dirigeant vers les bains pour se ressourcer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Les royaumes d'Enkidiev :: Émeraude :: La cours-
Sauter vers: